Explorez Mourir, Suisse et plus encore !

Découvrir des thèmes similaires

43- Élisabeth-Charlotte de Bavière, duchesse d’ORLÉANS (1652-1722). Lettre autographe signée « Elisab. - § E. CHARLOTTE DE BAVIERE: .. ce qui lui était dû; la figure de rustre d'un Suisse; capable avec cela d'une amitié tendre et inviolable". Quand vint l'heure de quitter ce monde, la Palatine percluse et poussive fit encore preuve de caractère. Elle chassa ses médecins après quelques insultes bien senties. Elle voulait qu'on la laissât mourir tranquillement.

43- Élisabeth-Charlotte de Bavière, duchesse d’ORLÉANS (1652-1722). Lettre autographe signée « Elisab. - § E. CHARLOTTE DE BAVIERE: .. ce qui lui était dû; la figure de rustre d'un Suisse; capable avec cela d'une amitié tendre et inviolable". Quand vint l'heure de quitter ce monde, la Palatine percluse et poussive fit encore preuve de caractère. Elle chassa ses médecins après quelques insultes bien senties. Elle voulait qu'on la laissât mourir tranquillement.

45- Librairie Ancienne Florence Velk - Lorient: Charlotte Elisabeth de Bavière - Princesse Palatine - LETTRE SIGNÉE 1711 - RARE. - § E. CHARLOTTE DE BAVIERE: Sa tombe, ou plus exactement son cercueil, fut profané à la Révolution et ses restes jetés dans une fosse commune avant d'être inhumés dans l'ossuaire de la basilique en 1817.

45- Librairie Ancienne Florence Velk - Lorient: Charlotte Elisabeth de Bavière - Princesse Palatine - LETTRE SIGNÉE 1711 - RARE. - § E. CHARLOTTE DE BAVIERE: Sa tombe, ou plus exactement son cercueil, fut profané à la Révolution et ses restes jetés dans une fosse commune avant d'être inhumés dans l'ossuaire de la basilique en 1817.

Lettre de la princesse Palatine

Lettre de la princesse Palatine

42- Librairie Ancienne Florence Velk - Lorient: Charlotte Elisabeth de Bavière - Princesse Palatine - LETTRE SIGNÉE 1711 - RARE. - §E.CHARLOTTE DE BAVIERE: Elle était sauvage, toujours enfermée à écrire (...), dure, rude, se prenant aisément d'aversion et redoutable par les sorties qu'elle faisait quelquefois et sur quiconque; nulle complaisance; nul tour d'esprit quoiqu'elle ne manquait pas d'esprit; nulle flexibilité; jalouse, comme on l'a dit, jusqu'à la dernière petitesse de tout ce ....

42- Librairie Ancienne Florence Velk - Lorient: Charlotte Elisabeth de Bavière - Princesse Palatine - LETTRE SIGNÉE 1711 - RARE. - §E.CHARLOTTE DE BAVIERE: Elle était sauvage, toujours enfermée à écrire (...), dure, rude, se prenant aisément d'aversion et redoutable par les sorties qu'elle faisait quelquefois et sur quiconque; nulle complaisance; nul tour d'esprit quoiqu'elle ne manquait pas d'esprit; nulle flexibilité; jalouse, comme on l'a dit, jusqu'à la dernière petitesse de tout ce ....

Lettre de la princesse Palatine à Ludre

Lettre de la princesse Palatine à Ludre

Dictionnaire Le Petit Robert 2015 de Collectif http://www.amazon.fr/dp/2321004665/ref=cm_sw_r_pi_dp_SvOGub02RZNVK

Dictionnaire Le Petit Robert 2015 de Collectif http://www.amazon.fr/dp/2321004665/ref=cm_sw_r_pi_dp_SvOGub02RZNVK

[Portrait de dame de 3/4 à droite, en grand costume de cour]

[Portrait de dame de 3/4 à droite, en grand costume de cour]

Isabelle de Castille : grandeur et décadence de l'Espagne de Baptiste Capefigue http://www.amazon.fr/dp/2012866832/ref=cm_sw_r_pi_dp_ULJJub1RDXAXX

Isabelle de Castille : grandeur et décadence de l'Espagne de Baptiste Capefigue http://www.amazon.fr/dp/2012866832/ref=cm_sw_r_pi_dp_ULJJub1RDXAXX

27- charlotte elizabeth baviere. § E. CHARLOTTE DE BAVIERE: Jamais elle ne se console de la détresse du Palatinat, sa région d'origine, ravagée par les armées du roi, son beau-frère, et tient Louvois pour responsable de la mort de son père (1680) et de son frère (1685). Jusque dans les dernières années, elle regrette sa jeunesse à Heidelberg. Elle souffre aussi des avanies et des intrigues de l'entourage de son mari. A la mort de son mari en 1701, elle brûle les lettres compromettantes ....

27- charlotte elizabeth baviere. § E. CHARLOTTE DE BAVIERE: Jamais elle ne se console de la détresse du Palatinat, sa région d'origine, ravagée par les armées du roi, son beau-frère, et tient Louvois pour responsable de la mort de son père (1680) et de son frère (1685). Jusque dans les dernières années, elle regrette sa jeunesse à Heidelberg. Elle souffre aussi des avanies et des intrigues de l'entourage de son mari. A la mort de son mari en 1701, elle brûle les lettres compromettantes ....

Feuillets détachés de mon journal en Écosse, 1862-1882: Mémoires de s.m. la reine Victoria. Traduction de madame Marie Dronsart avec autorisation spéciale de sa majesté de Victoria reine d'Angleterre http://www.amazon.fr/dp/054371876X/ref=cm_sw_r_pi_dp_EWJJub0Z4WBCV

Feuillets détachés de mon journal en Écosse, 1862-1882: Mémoires de s.m. la reine Victoria. Traduction de madame Marie Dronsart avec autorisation spéciale de sa majesté de Victoria reine d'Angleterre http://www.amazon.fr/dp/054371876X/ref=cm_sw_r_pi_dp_EWJJub0Z4WBCV

Pinterest
Rechercher