Explorez Papillons, Butterflies et plus encore !

Découvrir des thèmes similaires

Papillons

Avec le temps, j’avoue avoir un petit faible pour les araignées. Elles sont fascinantes lorsqu’on les observe attelées à leur travail de tisseuse. Celle-ci avec ses gambettes translucides, sait prendre la pose…

Avec le temps, j’avoue avoir un petit faible pour les araignées. Elles sont fascinantes lorsqu’on les observe attelées à leur travail de tisseuse. Celle-ci avec ses gambettes translucides, sait prendre la pose…

Les fenouils altérés de l’été lacèrent la peau de l’horizon qui s’embrase.  Au sommet des ramilles, une libellule accueille la nouvelle saison qui l’embrasse.

Les fenouils altérés de l’été lacèrent la peau de l’horizon qui s’embrase. Au sommet des ramilles, une libellule accueille la nouvelle saison qui l’embrasse.

Pas vraiment rare, souvent invisible. Il faut juste que notre regard se pose sur elle. L’empuse majestueuse. Ici, on la croirait presque religieuse. Non, pas comme sa cousine, la mante. Comme celle qui prie…

Pas vraiment rare, souvent invisible. Il faut juste que notre regard se pose sur elle. L’empuse majestueuse. Ici, on la croirait presque religieuse. Non, pas comme sa cousine, la mante. Comme celle qui prie…

e long des berges du Vidourle,  les demoiselles sont de sortie,  posées sur des avoines sauvages, elles se laissent bercer,  au gré du vent…

e long des berges du Vidourle, les demoiselles sont de sortie, posées sur des avoines sauvages, elles se laissent bercer, au gré du vent…

« La passion reste en suspens dans le monde,  prête à traverser les gens qui veulent bien se laisser traverser par elle.»     Marguerite Duras

« La passion reste en suspens dans le monde, prête à traverser les gens qui veulent bien se laisser traverser par elle.» Marguerite Duras

Expressions avec le mot « mouche »

Expressions avec le mot « mouche »

Savourons ces courtes délices; Disputons-les même au zéphyr, Epuisons les riants calices De ces parfums qui vont mourir.   Alphonse de Lamartine – La branche de l’amandier

Savourons ces courtes délices; Disputons-les même au zéphyr, Epuisons les riants calices De ces parfums qui vont mourir. Alphonse de Lamartine – La branche de l’amandier

Prémices de printemps les feuilles de chèvrefeuille deux à deux opposées, s’ouvrent, ainsi va la vie.

Prémices de printemps les feuilles de chèvrefeuille deux à deux opposées, s’ouvrent, ainsi va la vie.

C’est bien connu, la journée appartient aux gens qui se lèvent tôt… Et tôt, c’est juste avant qu’Apollon n’opère. Dans  le port de Bages, il n’y a pas de marins qui chantent des rêves qui les hantent. A cette heure-ci, il y a le calme qui  intrigue et le calme qui rassure. Au milieu des filets de pêche entreposés ça et là, une mouette, plus matinale que les  autres, annonce les prémices d’une vie en éveil. Un pêcheur s’affaire. Notre regard glisse vers les eaux huileuses de  l’étang, et

C’est bien connu, la journée appartient aux gens qui se lèvent tôt… Et tôt, c’est juste avant qu’Apollon n’opère. Dans le port de Bages, il n’y a pas de marins qui chantent des rêves qui les hantent. A cette heure-ci, il y a le calme qui intrigue et le calme qui rassure. Au milieu des filets de pêche entreposés ça et là, une mouette, plus matinale que les autres, annonce les prémices d’une vie en éveil. Un pêcheur s’affaire. Notre regard glisse vers les eaux huileuses de l’étang, et

Pinterest • Le catalogue d'idées
Search