Explorez Tempête Du, La Tempête et plus encore !

Dégâts de la tempête du 19 au 21 juin 1944

Dégâts de la tempête du 19 au 21 juin 1944

Vierville-sur-Mer. Le trafic du port artificiel Mulberry A avant la tempête du 19 juin 1944.

Vierville-sur-Mer. Le trafic du port artificiel Mulberry A avant la tempête du 19 juin 1944.

Dégâts de la tempête du 19 au 21 juin 1944

Dégâts de la tempête du 19 au 21 juin 1944

Le Mullberry A à Omaha Beach. Au premier plan, les hérissons du système défensif allemand que les éléments du US Engineers ont déblayés et rassemblés. Il s'agit probablement de la passerelle flottante (Whales) dite Eastern Pier, encore inachevée, le 18 juin, juste avant la tempête, à environ 300m à l'Est de la descente de Vierville-sur-Mer.

Le Mullberry A à Omaha Beach. Au premier plan, les hérissons du système défensif allemand que les éléments du US Engineers ont déblayés et rassemblés. Il s'agit probablement de la passerelle flottante (Whales) dite Eastern Pier, encore inachevée, le 18 juin, juste avant la tempête, à environ 300m à l'Est de la descente de Vierville-sur-Mer.

Dégâts de la tempête du 19 au 21 juin 1944

Dégâts de la tempête du 19 au 21 juin 1944

Weymouth june 5, 1944.   5th Ranger Battalion. The first two boats, from left, are 'A' Co. The man in the furthest left boat with the helmet net on, toward the front of the photo, is 1 Lt. Charles "Ace" Parker, A/5 Company Commander.

Weymouth june 5, 1944. 5th Ranger Battalion. The first two boats, from left, are 'A' Co. The man in the furthest left boat with the helmet net on, toward the front of the photo, is 1 Lt. Charles "Ace" Parker, A/5 Company Commander.

Port-en-Bessin. Ravitaillement en carburant par les pipelines ( PLUTO ) installés le long du quai du port. Le port a connu un pic d'activités après la tempête du 19 au 21 juin 1944 qui a mis hors d'état de fonctionnement le port artificiel américain Mulberry A à Omaha Beach : de nombreux navires de transport sont en effet déroutés vers Port-en-Bessin pour décharger leurs précieuses cargaisons afin de poursuivre les opérations de ravitaillement des troupes.

Port-en-Bessin. Ravitaillement en carburant par les pipelines ( PLUTO ) installés le long du quai du port. Le port a connu un pic d'activités après la tempête du 19 au 21 juin 1944 qui a mis hors d'état de fonctionnement le port artificiel américain Mulberry A à Omaha Beach : de nombreux navires de transport sont en effet déroutés vers Port-en-Bessin pour décharger leurs précieuses cargaisons afin de poursuivre les opérations de ravitaillement des troupes.

Vierville-sur-Mer. Le trafic du port artificiel Mulberry A avant la tempête du 19 juin 1944.

Vierville-sur-Mer. Le trafic du port artificiel Mulberry A avant la tempête du 19 juin 1944.

Vierville-sur-Mer. Le trafic du port artificiel Mulberry A avant la tempête du 19 juin 1944.

Vierville-sur-Mer. Le trafic du port artificiel Mulberry A avant la tempête du 19 juin 1944.

Photo pendant la tempête du 19 juin 1944. Dès le 19 juin 1944 une tempête sévit sur la Manche. Le port Mulberry A, dont la construction était la moins avancée, ne résistera pas aux vagues déferlantes. La destruction des caissons Phoenix était catastrophique. Plus de la moitié d'entre eux a été brisée par la tempête. Ce qui pouvait être sauvé fut récupéré pour le port d'Arromanches et le Mulberry des américains fut abandonné.

Photo pendant la tempête du 19 juin 1944. Dès le 19 juin 1944 une tempête sévit sur la Manche. Le port Mulberry A, dont la construction était la moins avancée, ne résistera pas aux vagues déferlantes. La destruction des caissons Phoenix était catastrophique. Plus de la moitié d'entre eux a été brisée par la tempête. Ce qui pouvait être sauvé fut récupéré pour le port d'Arromanches et le Mulberry des américains fut abandonné.

Pinterest
Rechercher