Explorez Des Galères, En Particulier et plus encore !

Leone Strozzi 1515-1554 Condottiere (fils de Filippo Strozzi et Clarice de Médicis), il se réfugie en France avec ses frères dont Pierre Strozzi après la défaite de leur père à Montemurlo. Il est chevalier de Malte dès 1530 puis commandant des galères de l'ordre de St-Jean de Jérusalem, et amiral de la marine de guerre française. Il se distingue dans les campagnes lors de la guerre contre l'Espagne et l'Angleterre, en particulier dans les expéditions d'Henri II en Ecosse

Portrait du chancelier Michel de L'Hospital (2° moitié du 16°s) Né vers 1506 au chateau de la Roche à Aigueperse (Puy de Dôme) mort le 13 mars 1573 au château de Belesbat à Boutigny-sur-Essonne, il est conseiller au parlement de Paris (1537), ambassadeur au concile de Trente, maître des requêtes, surintendant des Finances (1554), chancelier de France (1560) et poète latin. Son nom est resté associé aux tentatives royales de pacification civile durant les guerres de Religion

Portrait en pied de François Ier de Médicis en tenue d'apparat, portant l'étole d'hermine et le grand collier de l'ordre de Malte. Huile sur toile. Atelier de Rubens fin XVIIème. 180 x 120 cm.

Marguerite de France, Duchess of Berry,1559- En dépit de nombreuses propositions qui lui furent faites, ce n'est qu'à l’âge de 36 ans que Marguerite fut mariée. Du fait des soubresauts de la politique de son père François 1°, plusieurs projets d'alliance avaient avortés. Très fière de son sang royal, elle ne voulait épouser qu'un roi. Le projet avec Emmanuel-Philibert de Savoie est l'une des clauses du traité de Cateau-Cambrésis

FRANCE Ambroise Paré v. 1509 - Paris, 1590), médecin et chirurgien français, Ambroise Paré est le chirurgien des champs de bataille, Il est l'inventeur de nombreux instruments. La généralisation de l’usage des armes à feu rend les chirurgiens familiers avec des plaies d'une sorte nouvelle, que l’on cautérise au fer rouge ou à l’huile bouillante au risque de tuer le blessé. Paré met au point la ligature des artères, qu'il substitue à la cautérisation, dans les amputations.

Guy Chabot de St-Gelais baron de Jarnac marié en 1540 à Louise de Pisseleu, soeur de la duchesse d'Etampes, maîtresse de François I°,en rivalité constante avec Diane de Poitiers.On demanda à Guy Chabot d'où lui venait la richesse de ses vêtements, celui-ci répond qu'il la devait à sa belle-mère, Marguerite de Puyguyon. Diane de Poitiers et le Dauphin, pour ridiculiser un proche de la duchesse d'Etampes firent courir le bruit que cette générosité cachait des faveurs bien spéciales.

Emmanuel-Philibert 1°, duc de Savoie, conjoint de Marguerite de France (1523-1574). Marguerite liée avec Catherine de Médecis et Marguerite de Navarre, écrivaient des nouvelles et, plus tard, sous l'influence de ce milieu humaniste, elle s'intéressa à la réforme protestante, sans pour autant qu'elle s'y convertisse. Elle fut également une alliée pour son frère Charles, duc d'Orléans, dans la rivalité qui l'opposait au dauphin Henri, leur frère aîné (futur Henri II)

Louis-Jacques-Maurice de Bonald (1787–1870), homme d'Église français, archevêque de Lyon de 1839 à 1870, peint par Ingres à Rome au mois de mai en 1816.

D'après SWEBACH DES FONTAINES Portrait de Jean-Baptiste de Valbelle chef d'escale des armées navalles de France, Bailli et Grand-Croix de l'Ordre de Malthe, né en 1627, mort en 1681. Gravure en couleurs. 31 x 23 cm.

Jacques de Savoie, duc de Nemours, (artiste inconnu v. 1556 Musée Condé, Chantilly), né à Vauluisant le 12 oct 1531, mort à Annecy le 18 juin 1585, était un prince de la maison de Savoie et un protagoniste important de la cour de France. Pendant les guerres d'Italie et celles de Religion, il combattit dans l'armée royale. Réputé pour son charme et son élégance, il fut mêlé à plusieurs histoires galantes. Il se maria avec Anne d'Este, la veuve mondaine du duc François de Guise.

Pinterest • Le catalogue d'idées
Search