Explorez Venin, Les Filles De Suicide et plus encore !

Venin,Les Filles De Suicide,Encre,Aimer Follement,Célèbre Design,Album,Short,Vidéos,Amour

Déesse céleste, mère et nourrice des dieux et des hommes... | Le visage de la déesse <b>Hathor</b>, aux oreilles de vache, mais elle peut se présenter sous l'apparence d'un faucon femelle, d'un cobra (venin mortel), d'une lionne (féroce) ou d'une chatte (Caline). Elle incarne les forces féminines du divin, elle est le feu de l'amour et de la création.

Déesse céleste, mère et nourrice des dieux et des hommes... | Le visage de la déesse <b>Hathor</b>, aux oreilles de vache, mais elle peut se présenter sous l'apparence d'un faucon femelle, d'un cobra (venin mortel), d'une lionne (féroce) ou d'une chatte (Caline). Elle incarne les forces féminines du divin, elle est le feu de l'amour et de la création.

Merci pour le venin

Merci pour le venin

photo

photo

photo

photo

Des premières funérailles...... à la vallée des larmes... | Au premier plan, Adam et Eve portent leur fils Abel, victime de la jalousie de son frère Caïn (marbre de<b> Louis Ernest Barrias</b> 1841-1905)........ ils sont comme éclairés par l'immense toile de <b>Gustave Doré</b> (1832-1883) évoquant la lumière de la foi qui triomphe de la douleur et de la mort.

Des premières funérailles...... à la vallée des larmes... | Au premier plan, Adam et Eve portent leur fils Abel, victime de la jalousie de son frère Caïn (marbre de<b> Louis Ernest Barrias</b> 1841-1905)........ ils sont comme éclairés par l'immense toile de <b>Gustave Doré</b> (1832-1883) évoquant la lumière de la foi qui triomphe de la douleur et de la mort.

photo

photo

photo

photo

La Dame du Petit Palais | Détail de "La femme au singe" Petit Palais (Paris) Oeuvre (Grès et bronze) de Camille Alaphilippe (1908)

La Dame du Petit Palais | Détail de "La femme au singe" Petit Palais (Paris) Oeuvre (Grès et bronze) de Camille Alaphilippe (1908)

photo

photo

Pinterest
Rechercher