Pinterest • Le catalogue d'idées

Explorez Jardin Comporte, Comporte Des et plus encore !

Metz

Jardin des Tanneurs (3) | Jardin en terrasses aménagé entre 1979 et 1984, il doit son nom à la rue des Tanneurs en contrebas, qui a été un bras de la Seille, bordé de tanneries jusqu’aux travaux d’assainissement du début du 20ème siècle. Orienté au sud, le jardin comporte des essences… surprenantes dans notre région : palmiers, figuiers, eucalyptus, cyprès… Découvrez la en venant nous rendre visite :-) !

Metz

Jardin des Tanneurs (2) | Jardin en terrasses aménagé entre 1979 et 1984, il doit son nom à la rue des Tanneurs en contrebas, qui a été un bras de la Seille, bordé de tanneries jusqu’aux travaux d’assainissement du début du 20ème siècle. Orienté au sud, le jardin comporte des essences… surprenantes dans notre région : palmiers, figuiers, eucalyptus, cyprès… Découvrez la en venant nous rendre visite :-) !

Metz

Jardin des Tanneurs | Jardin en terrasses aménagé entre 1979 et 1984, il doit son nom à la rue des Tanneurs en contrebas, qui a été un bras de la Seille, bordé de tanneries jusqu’aux travaux d’assainissement du début du 20ème siècle. Orienté au sud, le jardin comporte des essences… surprenantes dans notre région : palmiers, figuiers, eucalyptus, cyprès… Découvrez la en venant nous rendre visite :-) !

Metz

Jardin des Tanneurs (4) | Jardin en terrasses aménagé entre 1979 et 1984, il doit son nom à la rue des Tanneurs en contrebas, qui a été un bras de la Seille, bordé de tanneries jusqu’aux travaux d’assainissement du début du 20ème siècle. Orienté au sud, le jardin comporte des essences… surprenantes dans notre région : palmiers, figuiers, eucalyptus, cyprès… Découvrez la en venant nous rendre visite :-) !

Joan of Arc's house (the same one she lived in) in the village of Domremy, France.

Pont Sainte-Barbe sur la Seille, Metz 57 - Liste des ponts de Metz — Wikipédia

Ville de Metz - Lieux - Palais de Justice

Ars : église dans les vignes. Ce vignoble, l’un des plus anciens de France (la plantation de la vigne en Lorraine fut autorisée par l’empereur Probus en 283 après J.-C.) a représenté jusqu’à 48 000 ha de vignes en production, quatre fois plus que les 12 000 ha de son voisin alsacien. Il fut ruiné sous les coups de boutoir successifs des deux guerres de 1870 et de 1914, de l’épidémie de phylloxéra, de la concurrence des vignobles du Sud de la France et de l’industrialisation.