A Paris, le narrateur, la vingtaine, se fait renverser dans la rue par une femme qu'il croit reconnaître à sa cicatrice sur le visage. Cette rencontre lui remet en mémoire d'autres épisodes oubliés de sa vie et il en vient à penser qu'en retrouvant Jacqueline Beausergent il pourra comprendre des pans entiers d'un autre drame dont il n'a que peu de souvenirs. Cote : R MOD

A Paris, le narrateur, la vingtaine, se fait renverser dans la rue par une femme qu'il croit reconnaître à sa cicatrice sur le visage. Cette rencontre lui remet en mémoire d'autres épisodes oubliés de sa vie et il en vient à penser qu'en retrouvant Jacqueline Beausergent il pourra comprendre des pans entiers d'un autre drame dont il n'a que peu de souvenirs. Cote : R MOD

Trois jeunes filles sont assassinées dans le village de Malabourg, au Nord-Est du Québec. Le coupable avéré est retrouvé pendu. Des années plus tard, Mina, qui a assisté aux deux derniers meurtres, s'installe à Montréal et devient la maîtresse de Paul. Ce parfumeur, un temps suspecté, prépare désormais une fragrance en mémoire des victimes.

Trois jeunes filles sont assassinées dans le village de Malabourg, au Nord-Est du Québec. Le coupable avéré est retrouvé pendu. Des années plus tard, Mina, qui a assisté aux deux derniers meurtres, s'installe à Montréal et devient la maîtresse de Paul. Ce parfumeur, un temps suspecté, prépare désormais une fragrance en mémoire des victimes.

Il s'agit bien d'un rêve éveillé qui tourne quelquefois au cauchemar. La ville elle-même, les rues où se trouve la Petite Bijou sont "surréelles". C'est aussi parce que le personnage principal est en état de crise, du début à la fin du livre. R MOD

Il s'agit bien d'un rêve éveillé qui tourne quelquefois au cauchemar. La ville elle-même, les rues où se trouve la Petite Bijou sont "surréelles". C'est aussi parce que le personnage principal est en état de crise, du début à la fin du livre. R MOD

En consultant des dossiers de la police, Jean se souvient des moments passés dans les années 1960 avec la bande de l'Unic hôtel à Montparnasse. Il avait alors été proche de Dannie, jeune femme mêlée à une affaire criminelle. Cote : TL MOD

En consultant des dossiers de la police, Jean se souvient des moments passés dans les années 1960 avec la bande de l'Unic hôtel à Montparnasse. Il avait alors été proche de Dannie, jeune femme mêlée à une affaire criminelle. Cote : TL MOD

En utilisant la première personne, P. Modiano raconte son enfance et sa jeunesse : tous les thèmes, les ambiances, les personnages qu'on a pu croiser fugitivement dans son oeuvre sont ici recousus par l'utilisation du "je". Mais loin d'être une autobiographie, ce récit est donné sur le ton du constat bref et s'apparente à un interrogatoire. Des clés pour lire ou relire l'ensemble de ses romans. Cote : R MOD

En utilisant la première personne, P. Modiano raconte son enfance et sa jeunesse : tous les thèmes, les ambiances, les personnages qu'on a pu croiser fugitivement dans son oeuvre sont ici recousus par l'utilisation du "je". Mais loin d'être une autobiographie, ce récit est donné sur le ton du constat bref et s'apparente à un interrogatoire. Des clés pour lire ou relire l'ensemble de ses romans. Cote : R MOD

Je n'ai pas fini de regarder le monde / David Thomas.

Je n'ai pas fini de regarder le monde / David Thomas.

Un été des années soixante. Une petite ville française au bord d'un lac, près de la Suisse. Victor Chmara a dix huit ans et se cache parce qu'il a peur... Cote : R MOD

Un été des années soixante. Une petite ville française au bord d'un lac, près de la Suisse. Victor Chmara a dix huit ans et se cache parce qu'il a peur... Cote : R MOD

Journaliste biélorusse, l'auteur a enquêté durant trois ans. Elle a interrogé les hommes et les femmes de Tchernobyl et retranscrit leurs témoignages sur leurs sentiments, leur souffrance, leur état d'esprit et leur vision de la vie après l'accident. Il en résulte un livre où résonnent les voix des suppliciés de la catastrophe nucléaire russe. Cote : 363.179 ALE

Journaliste biélorusse, l'auteur a enquêté durant trois ans. Elle a interrogé les hommes et les femmes de Tchernobyl et retranscrit leurs témoignages sur leurs sentiments, leur souffrance, leur état d'esprit et leur vision de la vie après l'accident. Il en résulte un livre où résonnent les voix des suppliciés de la catastrophe nucléaire russe. Cote : 363.179 ALE

où , http://documentation.unicaen.fr/clientBookline/service/reference.asp?INSTANCE=incipio&OUTPUT=PORTAL&DOCID=default:UNIMARC:672936&DOCBASE=SARA2EVERFLORA

où , http://documentation.unicaen.fr/clientBookline/service/reference.asp?INSTANCE=incipio&OUTPUT=PORTAL&DOCID=default:UNIMARC:672936&DOCBASE=SARA2EVERFLORA

Pinterest
Rechercher