Explorez Depuis, Ma Belle et plus encore !

Découvrir des thèmes similaires

Nouvel article depuis le site littéraire Plume de Poète - ma belle michel louis laboureau

Nouvel article depuis le site littéraire Plume de Poète - ma belle michel louis laboureau

Je veux..                                                                                                                                                                                 Plus

Je veux

Je veux.. Plus

Nouvel article depuis le site littéraire Plume de Poète - Le sablier de l'églantier       Laurelise Chalzib

Nouvel article depuis le site littéraire Plume de Poète - Le sablier de l'églantier Laurelise Chalzib

Maxime à retenir et mettre en pratique depuis 2017 Gisèle M.

Maxime à retenir et mettre en pratique depuis 2017 Gisèle M.

Nouvel article depuis le site littéraire Plume de Poète - "Tu m as laissé , Maman" - Vincent Dumoulin

Nouvel article depuis le site littéraire Plume de Poète - "Tu m as laissé , Maman" - Vincent Dumoulin

Romain Gary, La promesse de l'aube

Romain Gary, La promesse de l'aube

On a pas une relation, on a pas une histoire... Juste une somme continue de moment partagés d'une valeur inestimable

On a pas une relation, on a pas une histoire... Juste une somme continue de moment partagés d'une valeur inestimable

J'ai la naïveté de croire que toi non plus tu n'oses pas le dire. Si tu savais comment je crève de l'intérieur depuis 2 ans. Je crève d'envie de te le dire, je crève d'envie te voir. J'ai  vraiment envie de mourir pour te retrouver,  pour te suivre partout, te voir, te sentir, te soutenir, t'aimer. Je le ressens.

J'ai la naïveté de croire que toi non plus tu n'oses pas le dire. Si tu savais comment je crève de l'intérieur depuis 2 ans. Je crève d'envie de te le dire, je crève d'envie te voir. J'ai vraiment envie de mourir pour te retrouver, pour te suivre partout, te voir, te sentir, te soutenir, t'aimer. Je le ressens.

Je suis une parisienne en colère, 13 novembre 2015

Je suis une parisienne en colère, 13 novembre 2015

oui, c'est vrai, enfin presque. Il y a des personnes devant qui je peux me laisser aller. Elles ne sont pas nombreuses. J'ai eu l'impression que tu en fais partie, depuis le jour où je t'ai revu...

oui, c'est vrai, enfin presque. Il y a des personnes devant qui je peux me laisser aller. Elles ne sont pas nombreuses. J'ai eu l'impression que tu en fais partie, depuis le jour où je t'ai revu...

Pinterest
Rechercher