Explorez Tué Avec, Alors et plus encore !

Découvrir des thèmes similaires

Ce barman parisien, véritable « ovni social », a été tué avec plusieurs de ses amis sur la terrasse de la Belle Equipe alors qu’ils fêtaient un anniversaire le 13 novembre. « Le Monde » publie son portrait.

Ce barman parisien, véritable « ovni social », a été tué avec plusieurs de ses amis sur la terrasse de la Belle Equipe alors qu’ils fêtaient un anniversaire le 13 novembre. « Le Monde » publie son portrait.

Le Très Particulier, un nouveau bar à cocktails dans un lieu caché de Montmartre | Time Out Paris

Le Très Particulier, un nouveau bar à cocktails dans un lieu caché de Montmartre | Time Out Paris

Permanente de la CGT, cette Chilienne avait fui la dictature de Pinochet. Elle a été tuée, avec sa fille, le 13 novembre, au Bataclan. « Le Monde » publie son portrait.

Permanente de la CGT, cette Chilienne avait fui la dictature de Pinochet. Elle a été tuée, avec sa fille, le 13 novembre, au Bataclan. « Le Monde » publie son portrait.

Ce barman, amoureux de l’Italie, et véritable juke-box ambulant, a été tué vendredi 13 novembre au bar La Belle Equipe. Le Monde publie son portrait.

Ce barman, amoureux de l’Italie, et véritable juke-box ambulant, a été tué vendredi 13 novembre au bar La Belle Equipe. Le Monde publie son portrait.

« Un peu croate, un peu serbe, un peu belge », père d’une enfant, cet ingénieur venait de s’installer à Paris avec sa compagne. Il a été tué le 13 novembre à la terrasse de la Bonne Bière. « Le Monde » publie son portrait.

« Un peu croate, un peu serbe, un peu belge », père d’une enfant, cet ingénieur venait de s’installer à Paris avec sa compagne. Il a été tué le 13 novembre à la terrasse de la Bonne Bière. « Le Monde » publie son portrait.

Directeur de l’IUT de Marne-la-Vallée, guitariste autodictacte et père de trois garçons, il a été tué au Bataclan le 13 novembre. « Le Monde » publie son portrait.

Directeur de l’IUT de Marne-la-Vallée, guitariste autodictacte et père de trois garçons, il a été tué au Bataclan le 13 novembre. « Le Monde » publie son portrait.

Amoureux de la montagne et des randonnées extrêmes, cet ingénieur, père de deux fillettes a été tué au Bataclan, le 13 novembre. « Le Monde » publie son portrait.

Amoureux de la montagne et des randonnées extrêmes, cet ingénieur, père de deux fillettes a été tué au Bataclan, le 13 novembre. « Le Monde » publie son portrait.

Marion Petard Lieffrieg, 27 ans : Flûtiste et professeure de musique, elle aimait sillonner Paris sur son vélo. Elle a été tuée, avec sa sœur, à la terrasse du Petit Cambodge, le 13 novembre. « Le Monde » publie son portrait.

Marion Petard Lieffrieg, 27 ans : Flûtiste et professeure de musique, elle aimait sillonner Paris sur son vélo. Elle a été tuée, avec sa sœur, à la terrasse du Petit Cambodge, le 13 novembre. « Le Monde » publie son portrait.

Féministe éprise de liberté, cette graphiste a été tuée avec sa sœur à la terrasse du Petit Cambodge, à Paris, le 13 novembre. « Le Monde » publie son portrait.

Féministe éprise de liberté, cette graphiste a été tuée avec sa sœur à la terrasse du Petit Cambodge, à Paris, le 13 novembre. « Le Monde » publie son portrait.

Directeur de la modernisation au département du Calvados, ce fan des Stones et de Bowie, père de deux enfants, a été tué le 13 novembre au Bataclan. « Le Monde » publie son portrait.

Directeur de la modernisation au département du Calvados, ce fan des Stones et de Bowie, père de deux enfants, a été tué le 13 novembre au Bataclan. « Le Monde » publie son portrait.

Pinterest • Le catalogue d'idées
Search