Pinterest • Le catalogue d'idées

Explorez Bois Violet, Image Principale et plus encore !

Commode du «cabinet entresolé» de la reine Marie-Antoinette au château de Marly Jean-Henri Riesener, bâti de chêne, placage de sycomore, d’amarante et d’épine-vinette, marqueterie de bois précieux, garniture de bronze doré, marbre brèche d’Alep

régulateur à décor marin du comte de Toulouse,Paris, v. 1714-19, attribué à Alexandre-Jean Oppenordt et son atelier et à André-Charles Boulle, ébénistes et bronziers; transformations par Antoine-François Vassé, sculpteur et bronzier mouvement par Charles Le Bon, bâti de chêne, placage d’ébène, marqueterie en première partie d’écaille, de corne teintée et de laiton, émail, garniture de bronze doré, acier.

Commode du cabinet de retraite de la reine Marie Leczinska au château de Fontainebleau, Paris, 1737, BVRB Bâti de chêne, placage de bois fruitier, laque du Japon, laque occidentale dite «vernis Martin», garniture de bronze doré, dessus de marbre de Sarrancolin

Commode de Louis XIV à Trianon André-Charles Boulle (1642-1732) Bâti de résineux, placage d'ébène, marqueterie d'écaille et le laiton, bronze doré, margre griotte ; Paris, 1708 H. 88 ; L. 131 ; P. 65 cm Versailles, musée national des châteaux de Versailles et de Trianon ; Inv. VMB 14279.1 © EPV / RMN-GP / Ch. Fouin

Paire de cabinets bas à marqueterie de pierres dures du duc d’Aumont Joseph Baumhauer, bâti de chêne, placage d’ébène, marqueterie en première partie d’écaille, de laiton et d’étain, panneau de marqueterie de pierres dures, garniture de bronze doré, marbre brocatelle.

Meuble mécanique ou table «à la bourgogne» Œben, Paris, vers 60, bâti de chêne, placage satiné, de bois de violette, de sycomore et d’amarante, filet de buis et d’ébène, pieds de la table de lit en palissandre, bronze doré, dessus de marbre griotte rouge d’Italie.

table mécanique à décor de marqueterie en mosaïque, Paris, v 1755, Jean-François Œben, bâti de chêne, placage d’amarante, de loupe, satiné, bois de violette et d’acajou, marqueterie de bois polychromes et d’ivoire teint en vert, panneau de laque du Japon, bronze doré. OA 10404

Commode et paire d’encoignures du grand cabinet de la dame victoire au château de bellevue à meudon, Martin Carlin, vers 1785, bâti de chêne, pieds de poirier noirci, placage d’ébène et de satiné, panneaux de laque du Japon, aventurine, garniture en bronze doré, dessus de marbre de Carrare.