Pinterest • Le catalogue d'idées

Explorez Quand Il, Balcons et plus encore !

Le petit diable se fout pas mal de Prada il a pour seul habit nos passions inavouées quand il se penche à nos balcons dorés et murmure des chants ivres d'opéra. BT

Du vent dans les pages, le bateau glisse en silence léger comme des ailes à la surface de l'inconscient le mouvement des voiles produit un souffle sourd un courant d'air s'échappe de mon corps plissé pour que le ciel s'évente. BT

Pour éclairer la scène je ferai le ciel photographe. Il fournira un soleil sur pied orienté vers la colline assoupie et une boite à lumière pour manger l'ombre de la montagne. L'image semblera un paysage sous-marin, j'y baignerai mes yeux clos. BT

Troglodyte Mon double troglodyte habite à l'étage d'un antique belvédère de campagne. Le gardien solitaire dans une alcôve muette regarde le temps qui passe et les automobiles. Si vous passez par là, un jour de grand vent dites-lui seulement que je ne viendrai pas. BT

Dada À dada sur son bidet les mains encollées tachées adepte du frottage de parquet Max sur le H dit à Paul qu'il est l'heure du T. BT

Appareillage La lumière plonge sous le feuillage une vapeur de nuit hante le bocage sous les eaux il rêve au long voyage à des rives peuplées de coquillages une dérive sans poste d'appareillage. BT

Hippocampes à forme de ceps, la mer s'est retirée depuis longtemps. Reste les sentinelles aux bois de velours ondulants imperceptiblement pour dessiner un passage. Elles sont les antiques gardiennes de ton avenir fuyant l'hiver. Demain leurs racines verront le jour pour une nuit sans soleil. Il nous restera le vin et tous nos souvenirs. BT

Inextricable http://bertrand-taoussi-photo.blogspot.fr/2014/11/inextricable.html L'inextricable intention glisse sur les branches cette volonté sans désir qui pousse vers le ciel souple et rigide comme un nid de serpents ce bouquet de bois vert offert aux oiseaux croît toujours plus haut pour envahir le vide. BT

L'écho du temps mort coule sur la pierre à l'ombre des grands murs on dit la messe du haut de la ruelle déboulera une ânesse. Placide et beau dans un portail de lumière tu feras semblant de n'être qu'un fantôme quand sur ta face se dessinera son ombre dans le vent froid tout peuplé de palabres garde l’œil grand ouvert ou monochrome. BT