Explorez Canadiens De Montréal et plus encore !

The big three - Serge Savard, Guy Lapointe et Larry Robinson

The big three - Serge Savard, Guy Lapointe et Larry Robinson

Maurice Richard & Henri Richard

Maurice Richard & Henri Richard

In 1975 the Red Army came to Montreal on New Year's Eve, the now legendary game between two of the finest clubs ever, both in mid-season form, as the eventual 1975 champion Canadiens, who were on the verge of a dynasty, skated to a 3-3 tie with the Soviets in what many call the greatest game ever played, as Tretiak held off the NHLers despite being outshot 38-13.

In 1975 the Red Army came to Montreal on New Year's Eve, the now legendary game between two of the finest clubs ever, both in mid-season form, as the eventual 1975 champion Canadiens, who were on the verge of a dynasty, skated to a 3-3 tie with the Soviets in what many call the greatest game ever played, as Tretiak held off the NHLers despite being outshot 38-13.

Roadrunner!!!!

Roadrunner!!!!

Larry Robinson. You can do it, Montreal!

Larry Robinson. You can do it, Montreal!

the big three montreal canadiens - Google Search

the big three montreal canadiens - Google Search

Maurice et Henri Richard - Dans les années 1950, Maurice et Henri Richard vont devenir la plus importante paire d’une même famille dans l’histoire des Canadiens. Ensemble, ils totalisent 19 coupes Stanley, toutes avec les Canadiens, et cumulent 2547 matchs dans l’uniforme bleu-blanc-rouge, séries éliminatoires incluses. Ceux-ci ont été des éléments marquants de l’histoire des Canadiens, leurs chandails respectifs flottant tous les deux au plafond du Centre Bell.

Maurice et Henri Richard - Dans les années 1950, Maurice et Henri Richard vont devenir la plus importante paire d’une même famille dans l’histoire des Canadiens. Ensemble, ils totalisent 19 coupes Stanley, toutes avec les Canadiens, et cumulent 2547 matchs dans l’uniforme bleu-blanc-rouge, séries éliminatoires incluses. Ceux-ci ont été des éléments marquants de l’histoire des Canadiens, leurs chandails respectifs flottant tous les deux au plafond du Centre Bell.

Jean Beliveau, Montreal Canadiens

Jean Beliveau, Montreal Canadiens

Frank Mahovlich : Le « Grand M » a fait une entrée remarquée dans la LNH en 1957-1958, devançant la jeune vedette de Chicago Bobby Hull dans la course au trophée Calder, remis à la recrue par excellence. Avant son arrivée au sein du Tricolore, Mahovlich avait déjà récolté plus de 400 buts et avait remporté la coupe Stanley à quatre reprises.

Frank Mahovlich : Le « Grand M » a fait une entrée remarquée dans la LNH en 1957-1958, devançant la jeune vedette de Chicago Bobby Hull dans la course au trophée Calder, remis à la recrue par excellence. Avant son arrivée au sein du Tricolore, Mahovlich avait déjà récolté plus de 400 buts et avait remporté la coupe Stanley à quatre reprises.

Sergei Makarov. Alexei Kasatonov, Igor Larionov. Viacheslav Fetisov &Vladimir Krutov

Sergei Makarov. Alexei Kasatonov, Igor Larionov. Viacheslav Fetisov &Vladimir Krutov

Pinterest
Rechercher