Explorez Sommet, Solide et plus encore !

Découvrir des thèmes similaires

Plan du Baptistère St-Jean à Poitiers: Blanc: avant 276. Noir: III°s. Gris: IV°s. Hachuré: VI°s-  1) BAPTISTERE ST-JEAN à POITIERS: Le sol du IV°s s'es appuyé soit sir le sommet de la construction du 1° au III°s arasée, soit sur des remblais. On y remarque plusieurs couches: sous le béton du baptistère apparaît une épaisseur de gravats terreux de 12 à 15 cm reposant sur une mince stratification noire de cendres et de charbons avec poteries diverses de 0,02 à 0,04 au-dessous duquel....

Plan du Baptistère St-Jean à Poitiers: Blanc: avant 276. Noir: III°s. Gris: IV°s. Hachuré: VI°s- 1) BAPTISTERE ST-JEAN à POITIERS: Le sol du IV°s s'es appuyé soit sir le sommet de la construction du 1° au III°s arasée, soit sur des remblais. On y remarque plusieurs couches: sous le béton du baptistère apparaît une épaisseur de gravats terreux de 12 à 15 cm reposant sur une mince stratification noire de cendres et de charbons avec poteries diverses de 0,02 à 0,04 au-dessous duquel....

Persée : Portail de revues en sciences humaines et sociales plan des fouilles du baptistère St Jean à Poitiers

Persée : Portail de revues en sciences humaines et sociales plan des fouilles du baptistère St Jean à Poitiers

Abbaye Saint-Victor de Marseille (Crypte suite), 2): D: Chapelle St-André. E: Ancienne sacristie: (9: épitaphe Fortunatus et Volusianus, 10: sarco du Christ trônant, 11: sarco des brebis et des cerfs. 12: sarco de l'Anastasis. 13: couvercle de sarco à acrotères. 14: épitaphe païenne. F: Martyrium: 15: Vierge noire. 16: sarco de St-Cassien, 17: tombe des saints Chrysante de Darie. G: Chapelle St-Lazare: 18: sarco de saints Inocents. H: Chapelle St Blaise. J: Chapelle st Hermés. K: Ancien…

Abbaye Saint-Victor de Marseille (Crypte suite), 2): D: Chapelle St-André. E: Ancienne sacristie: (9: épitaphe Fortunatus et Volusianus, 10: sarco du Christ trônant, 11: sarco des brebis et des cerfs. 12: sarco de l'Anastasis. 13: couvercle de sarco à acrotères. 14: épitaphe païenne. F: Martyrium: 15: Vierge noire. 16: sarco de St-Cassien, 17: tombe des saints Chrysante de Darie. G: Chapelle St-Lazare: 18: sarco de saints Inocents. H: Chapelle St Blaise. J: Chapelle st Hermés. K: Ancien…

Baptistère St-Jean: PL. V - Coupe est-ouest des fouilles de l'absidiole attenant au narthex.

Baptistère St-Jean: PL. V - Coupe est-ouest des fouilles de l'absidiole attenant au narthex.

Musée archéologique Grenoble Saint-Laurent, en vert église VI°s. La crypte St-Oyand, d'une longueur de 7,5 m est située sous le chœur de l'église et présente un décor sculpté du haut Moyen Age. Elle faisait partie d'une église cruciforme construite au début du VI°s. Bien qu’appelée couramment crypte, la petite chapelle n'a pas été conçue à l'origine comme une crypte et son enfouissement date de la construction romane.

Musée archéologique Grenoble Saint-Laurent, en vert église VI°s. La crypte St-Oyand, d'une longueur de 7,5 m est située sous le chœur de l'église et présente un décor sculpté du haut Moyen Age. Elle faisait partie d'une église cruciforme construite au début du VI°s. Bien qu’appelée couramment crypte, la petite chapelle n'a pas été conçue à l'origine comme une crypte et son enfouissement date de la construction romane.

63) BAPTISTERE ST-JEAN à POITIERS: .. a évidemment été vu par Joly-Leterme, qui l'a noyé dans son sol mais ne l'a pas signalé, n'en ayant pas compris le sens. Du côté E., le sol sous-jacent au support de l'autel était formé d'une légère couche de remblais (0,20m environ) sur de la terre végétale contenant des tessons de poterie gallo-romaine sigilée ou rustique. A 0,85m de la surface, un sol de béton gallo-romain brisé s'enfonce sous la base de l'absidiole vers l'est.

63) BAPTISTERE ST-JEAN à POITIERS: .. a évidemment été vu par Joly-Leterme, qui l'a noyé dans son sol mais ne l'a pas signalé, n'en ayant pas compris le sens. Du côté E., le sol sous-jacent au support de l'autel était formé d'une légère couche de remblais (0,20m environ) sur de la terre végétale contenant des tessons de poterie gallo-romaine sigilée ou rustique. A 0,85m de la surface, un sol de béton gallo-romain brisé s'enfonce sous la base de l'absidiole vers l'est.

Baptistère St-Jean: Fig 26: stèle du pignon de l'absidiole.- 2) BAPTISTERE ST-JEAN à POITIERS:.. dessous duquel se voit une aire de béton gallo-romain (0,06m) rougie par le feu, sans doute le lugubre souvenir de l'INVASION DE 276. A l'extérieur on constate un large bandeau appareillé où les moellons taillés alternent avec les arases (FIG 20). Cette zone de maçonnerie est en léger retrait sur le mur inférieur. Les éléments sont cubiques et irréguliers au mur E soignés et allongés sous les…

Baptistère St-Jean: Fig 26: stèle du pignon de l'absidiole.- 2) BAPTISTERE ST-JEAN à POITIERS:.. dessous duquel se voit une aire de béton gallo-romain (0,06m) rougie par le feu, sans doute le lugubre souvenir de l'INVASION DE 276. A l'extérieur on constate un large bandeau appareillé où les moellons taillés alternent avec les arases (FIG 20). Cette zone de maçonnerie est en léger retrait sur le mur inférieur. Les éléments sont cubiques et irréguliers au mur E soignés et allongés sous les…

3) BAPTISTERE ST-JEAN à POITIERS: FIG 18: Façade N de la cella. Les remarques de la fig 17 restent valables ici, inversées pour la remise en état carolingienne. On peut voir que le pilastre sis à droite de l'oculus, brûlé, s'est délité peu à peu et que le parement voisin n'a pas subi l'action du feu.- FIG 19: Pilastres décoratifs: celui de gauche a gardé son tailloir. Le montant de celui de droite est coupé.

3) BAPTISTERE ST-JEAN à POITIERS: FIG 18: Façade N de la cella. Les remarques de la fig 17 restent valables ici, inversées pour la remise en état carolingienne. On peut voir que le pilastre sis à droite de l'oculus, brûlé, s'est délité peu à peu et que le parement voisin n'a pas subi l'action du feu.- FIG 19: Pilastres décoratifs: celui de gauche a gardé son tailloir. Le montant de celui de droite est coupé.

Poitiers : le baptistère Saint Jean. Schéma- Un croquis de Joly-Leterme dans le dossier du baptistère aux archives des Monuments Historiques à Paris indique sommairement qu'il s'agissait de croix inscrites dans un cercle et dessinées au compas, l'intervalle des bras dessinant ainsi 4 pétales de marguerite. Le Musée de l'Echevinage conserve encore quelques smalts de ce pavage.

Poitiers : le baptistère Saint Jean. Schéma- Un croquis de Joly-Leterme dans le dossier du baptistère aux archives des Monuments Historiques à Paris indique sommairement qu'il s'agissait de croix inscrites dans un cercle et dessinées au compas, l'intervalle des bras dessinant ainsi 4 pétales de marguerite. Le Musée de l'Echevinage conserve encore quelques smalts de ce pavage.

Temple Saint-Jean de Poitiers, par Joly-Leterme, 1840. Médiathèque de l'architecture et du patrimoine (Archives photographiques).- 64) BAPTISTERE ST-JEAN à POITIERS: Du côté ouest du mur, le remblai formé de moellons et de mortiers détruits livrait aussi des fragments de céramique romaine et des tuiles à rebords, jusqu'au sol vierge mais en le vidant on a retrouvé un mur de pierres sèches, pas tout à fait parallèle au mur appareillé, puis à l'angle S-O, les bases d'une maçonnerie soignée…

Temple Saint-Jean de Poitiers, par Joly-Leterme, 1840. Médiathèque de l'architecture et du patrimoine (Archives photographiques).- 64) BAPTISTERE ST-JEAN à POITIERS: Du côté ouest du mur, le remblai formé de moellons et de mortiers détruits livrait aussi des fragments de céramique romaine et des tuiles à rebords, jusqu'au sol vierge mais en le vidant on a retrouvé un mur de pierres sèches, pas tout à fait parallèle au mur appareillé, puis à l'angle S-O, les bases d'une maçonnerie soignée…

Pinterest
Rechercher