La construction du mur, décidée en 1961, matérialise le partage réalisé entre l’Allemagne et les forces alliées d’une part et l’Union soviétique d’autre part au lendemain de la seconde guerre mondiale et vise à endiguer les mouvements de population et l’exode. Le mur devient l’emblème de cette politique et tension de la Guerre Froide. RK propose avec Exodus une parodie critique et sans concession des idéaux politiques et utopiques.

La construction du mur, décidée en 1961, matérialise le partage réalisé entre l’Allemagne et les forces alliées d’une part et l’Union soviétique d’autre part au lendemain de la seconde guerre mondiale et vise à endiguer les mouvements de population et l’exode. Le mur devient l’emblème de cette politique et tension de la Guerre Froide. RK propose avec Exodus une parodie critique et sans concession des idéaux politiques et utopiques.

Cette fiction décrit un processus urbain visant à construire une nouvelle zone audessus d’une ville existante – en l’occurrence un Londres imaginaire. Entourée de murs cette ville nouvelle devient objet de désir pour les personnes restées à l’extérieur, et cage dorée pour ses habitants qualifiés de Prisonniers volontaires. RK souligne le pouvoir de l’architecture et en exprime l’ambiguïté et les dangers. A cette référence historique s’ajoute une réflexion critique sur le système capitaliste.

Exodus, or the voluntary prisoners of architecture.

Cette fiction décrit un processus urbain visant à construire une nouvelle zone audessus d’une ville existante – en l’occurrence un Londres imaginaire. Entourée de murs cette ville nouvelle devient objet de désir pour les personnes restées à l’extérieur, et cage dorée pour ses habitants qualifiés de Prisonniers volontaires. RK souligne le pouvoir de l’architecture et en exprime l’ambiguïté et les dangers. A cette référence historique s’ajoute une réflexion critique sur le système capitaliste.

Superstudio, The Continuous Monument New New York, 1969.

Superstudio, The Continuous Monument New New York, 1969.

Super Superstudio | INSIDEART - ilMonumentoContinuo_NewYork1969

Super Superstudio | INSIDEART - ilMonumentoContinuo_NewYork1969

Resultado de imagen de archizoom

Resultado de imagen de archizoom

SUPERSTUDIO: THE CONTINUOUS MONUMENT: AN ARCHITECTURAL MODEL FOR TOTAL URBANIZATION. Superstudio’s continuous monument and the Twelve Ideal Cities used negative utopia with critical intent. Between 1969 and 1970, they elaborated an extreme line of thought on the possibilities of architecture as the instrument for attaining knowledge and action through the means of an architectural model of total urbanisation.

SUPERSTUDIO: THE CONTINUOUS MONUMENT: AN ARCHITECTURAL MODEL FOR TOTAL URBANIZATION. Superstudio’s continuous monument and the Twelve Ideal Cities used negative utopia with critical intent. Between 1969 and 1970, they elaborated an extreme line of thought on the possibilities of architecture as the instrument for attaining knowledge and action through the means of an architectural model of total urbanisation.

Pinterest
Rechercher