Explorez Nutritif, Des Éléments et plus encore !

Découvrir des thèmes similaires

La carence induite  : l'élément nutritif en cause est présent dans le sol, mais…

La carence induite : l'élément nutritif en cause est présent dans le sol, mais…

Les carences (primaires ou induites) en oligo-éléments sont plus fréquentes. On y remédie notamment par des apports au sol ou des pulvérisations foliaires, une fois l'élément responsable identifié. Dans la plupart des cas, la cause n'est pas la déficience d'un seul élément. L'observation directe sur le terrain fournit au moins autant de réponses (et d'interrogations) que les analyses.

Les carences (primaires ou induites) en oligo-éléments sont plus fréquentes. On y remédie notamment par des apports au sol ou des pulvérisations foliaires, une fois l'élément responsable identifié. Dans la plupart des cas, la cause n'est pas la déficience d'un seul élément. L'observation directe sur le terrain fournit au moins autant de réponses (et d'interrogations) que les analyses.

Site de présence des Oligo-éléments

Site de présence des Oligo-éléments

Définition illustrée de déficiences des plantes d'aquarium

Déficiences des plantes d'aquarium : définition illustrée, traduction

Définition illustrée de déficiences des plantes d'aquarium

L'atome d'hydrogène (au centre) est constitué d'un proton et d'un électron. La perte de son électron en fait un cation (à gauche). Le gain d'un électron en fait un anion (à droite).

L'atome d'hydrogène (au centre) est constitué d'un proton et d'un électron. La perte de son électron en fait un cation (à gauche). Le gain d'un électron en fait un anion (à droite).

Pour les végétaux, les principaux oligo-éléments sont, par ordre alphabétique1 : Bore Cuivre Fer Manganèse Molybdène Zinc Pour avoir une idée des quantités nécessaires aux plantes : un hectare de vigne absorbe, par an (en moyenne et environ), 200 grammes de bore (B), 180 grammes de cuivre (Cu), 600 grammes de fer (Fe), 300 grammes de manganèse (Mn), 4 grammes de molybdène (Mo), et 250 grammes de zinc (Zn). Par comparaison, il faudra 80 000 grammes (80 kg) de potasse (K2O) ou de calcium (Ca)

Pour les végétaux, les principaux oligo-éléments sont, par ordre alphabétique1 : Bore Cuivre Fer Manganèse Molybdène Zinc Pour avoir une idée des quantités nécessaires aux plantes : un hectare de vigne absorbe, par an (en moyenne et environ), 200 grammes de bore (B), 180 grammes de cuivre (Cu), 600 grammes de fer (Fe), 300 grammes de manganèse (Mn), 4 grammes de molybdène (Mo), et 250 grammes de zinc (Zn). Par comparaison, il faudra 80 000 grammes (80 kg) de potasse (K2O) ou de calcium (Ca)

Facteurs influençant la fertilité du sol

Facteurs influençant la fertilité du sol

Pour apprécier une situation de déficience, la sensibilité des cultures doit être croisée avec les conditions de sols, de végétation ou de climat et l'historique de la fertilisation.

Pour apprécier une situation de déficience, la sensibilité des cultures doit être croisée avec les conditions de sols, de végétation ou de climat et l'historique de la fertilisation.

La composition des pétioles ne dépend pas seulement de la teneur du sol en éléments minéraux. Elle peut varier selon la nature du porte-greffe et du cépage, selon les conditions climatiques de l'année (pluviométrie notamment), selon la présence de certaines maladies (court-noué...), selon l'établissement et le fonctionnement du système racinaire...

La composition des pétioles ne dépend pas seulement de la teneur du sol en éléments minéraux. Elle peut varier selon la nature du porte-greffe et du cépage, selon les conditions climatiques de l'année (pluviométrie notamment), selon la présence de certaines maladies (court-noué...), selon l'établissement et le fonctionnement du système racinaire...

l'osmose a permis de mieux comprendre le comportement des solutions aqueuses en chimie, à la fin du xixe siècle ; mais elle est aussi particulièrement utile en physiologie et en biologie cellulaire pour expliquer les échanges chimiques au sein des organismes vivants.

l'osmose a permis de mieux comprendre le comportement des solutions aqueuses en chimie, à la fin du xixe siècle ; mais elle est aussi particulièrement utile en physiologie et en biologie cellulaire pour expliquer les échanges chimiques au sein des organismes vivants.

Pinterest
Rechercher