Pinterest • Le catalogue d'idées

Explorez Ses Utilisateurs, Le Réseau et plus encore !

LinkedIn victime d'un piratage d'ampleur

Le réseau social LinkedIn a semble-t-il été victime d'un piratage de grande ampleur, qui a abouti à la publication d'un fichier crypté contenant près de 6,5 millions de mots de passe de ses utilisateurs sur un forum russe. L'entreprise n'a ni confirmé ni infirmé le piratage, expliquant qu'elle étudiait les données publiées. Mais les affirmations du pirate présumé, qui explique être à la recherche d'aide pour décrypter les mots de passe volés, semblent crédibles.

Les développeurs du framework web Ruby On Rails ont corrigé une vulnérabilité critique qui permettait à des pirates d'exécuter des commandes SQL sur un serveur de base de données. La vulnérabilité existe dans les versions 3.0 et plus de Active Record, la couche de base de données de Rails, et qui est exposée lors de l'utilisation des paramètres de requêtes imbriquées. Le code qui passe directement des paramètres à une clause where en est affectée par exemple.

La plupart des entreprises ignorent les dangers du télétravail pour la sécurité de leurs informations

Les forums en ligne ont, pendant un certain temps, été la cible de pirates qui y ont injectés du code malveillant. Cependant ici, les pirates ne sont pas intéressés par la publication de slogans sympas ou de messages politiques. Ici ils cherchent un moyen de se faire de l'argent.

BYOD et les risques en terme de sécurité

Anonymous s'attaque à nouveau à 5 compagnies pétrolières

Le groupe d'hacktivistes Anonymous refait parler de lui en ciblant, pour la seconde fois depuis le mois de juin, les serveurs de plusieurs compagnies pétrolières. Les pirates accusent ces entreprises d'être responsables de la fonte des calottes glaciaires de l'Arctique.

Le commissaire aux comptes est le garant de la viabilité de l’entreprise et de la sécurité financière de notre économie

Un groupe de pirates inconnus ayant pour nom LulzSec Reborn ont introduit les serveurs d'une société de technologie des États-Unis et d'une agence de rencontres pour les soldats américains. Ils ont réussi à extraire des informations de la base de données et le tout a bien entendu était diffusé sur Internet.

Des entreprises pas assez conscientes des stratégies de sécurité autour du #BigData ?

Etrangement, il s’est vu recevoir une réponse qu’il n’attendait pas. L’un des ingénieurs lui signale qu’il n’arrive pas à prendre conscience de cette faille. Le pirate a tenté de prouver à nouveau ses dires mais la réponse était toujours la même. C’est ainsi qu’il a sorti le grand jeu en utilisant la faille sur le compte de Mark Zuckerberg, qui n’est autre que le PDG de Facebook. Ainsi, la faille a bien été exploité et le message a été publié sur le mur de Zuckerberg pendant quelques…