Jacques MONORY - 14 Déc 2014 au 17 mai 2015 - Aux Capucins / Landerneau /// Inspiration : "Quand j'ai commencé à peindre, j'ai peint ce qui me plaisait. alors j'ai peint mon chat, j'ai peint ma femme, je me suis peint, j'ai peint tout ce que j'avais autour de moi.;;; et petit à petit je suis sorti, j'ai regardé la vie, j'ai vu les gens, j'ai lu les journaux, j'ai vu la télévision et tout cela est rentré dans mes préoccupations et dans ma peinture. En fait, je raconte ma vie ..."

Jacques MONORY - 14 Déc 2014 au 17 mai 2015 - Aux Capucins / Landerneau /// Inspiration : "Quand j'ai commencé à peindre, j'ai peint ce qui me plaisait. alors j'ai peint mon chat, j'ai peint ma femme, je me suis peint, j'ai peint tout ce que j'avais autour de moi.;;; et petit à petit je suis sorti, j'ai regardé la vie, j'ai vu les gens, j'ai lu les journaux, j'ai vu la télévision et tout cela est rentré dans mes préoccupations et dans ma peinture. En fait, je raconte ma vie ..."

Jacques MONORY - 14 Déc 2014 au 17 mai 2015 - Aux Capucins / Landerneau /// Meurtres : J'ai peint les Meurtres pour indiquer ce que je vivais, une agression à mon égard; et cette agression, je l'ai petit à petit élargie jusqu'à l'idée que cette agression était généralisée, je n'était plus particulièrement une victime, mais j'étais une victime comme les autres.

Jacques MONORY - 14 Déc 2014 au 17 mai 2015 - Aux Capucins / Landerneau /// Meurtres : J'ai peint les Meurtres pour indiquer ce que je vivais, une agression à mon égard; et cette agression, je l'ai petit à petit élargie jusqu'à l'idée que cette agression était généralisée, je n'était plus particulièrement une victime, mais j'étais une victime comme les autres.

Jacques MONORY - 14 Déc 2014 au 17 mai 2015 - Aux Capucins / Landerneau /// Les Engagements : Monory a représenté ici, comme dans un roman photo-cinéma-peinture, "imbécillité de la richesse et du pouvoir" du monde hollywoodien. c'est à partir de cette série qu'il à abandonné la monochromie bleue pour une trichromie grinçante, mais joyeuse.

Jacques MONORY - 14 Déc 2014 au 17 mai 2015 - Aux Capucins / Landerneau /// Les Engagements : Monory a représenté ici, comme dans un roman photo-cinéma-peinture, "imbécillité de la richesse et du pouvoir" du monde hollywoodien. c'est à partir de cette série qu'il à abandonné la monochromie bleue pour une trichromie grinçante, mais joyeuse.

Jacques MONORY - 14 Déc 2014 au 17 mai 2015 - Aux Capucins / Landerneau /// Les Engagements : Monory a représenté ici, comme dans un roman photo-cinéma-peinture, "imbécillité de la richesse et du pouvoir" du monde hollywoodien. c'est à partir de cette série qu'il à abandonné la monochromie bleue pour une trichromie grinçante, mais joyeuse.

Jacques MONORY - 14 Déc 2014 au 17 mai 2015 - Aux Capucins / Landerneau /// Les Engagements : Monory a représenté ici, comme dans un roman photo-cinéma-peinture, "imbécillité de la richesse et du pouvoir" du monde hollywoodien. c'est à partir de cette série qu'il à abandonné la monochromie bleue pour une trichromie grinçante, mais joyeuse.

Jacques MONORY - 14 Déc 2014 au 17 mai 2015 - Aux Capucins / Landerneau  /// Les Engagements : Monory a représenté ici, comme dans un roman photo-cinéma-peinture, "imbécillité de la richesse et du pouvoir" du monde hollywoodien. c'est à partir de cette série qu'il à abandonné la monochromie bleue pour une trichromie grinçante, mais joyeuse.

Jacques MONORY - 14 Déc 2014 au 17 mai 2015 - Aux Capucins / Landerneau /// Les Engagements : Monory a représenté ici, comme dans un roman photo-cinéma-peinture, "imbécillité de la richesse et du pouvoir" du monde hollywoodien. c'est à partir de cette série qu'il à abandonné la monochromie bleue pour une trichromie grinçante, mais joyeuse.

Jacques MONORY - 14 Déc 2014 au 17 mai 2015 - Aux Capucins / Landerneau /// Meurtres : J'ai peint les Meurtres pour indiquer ce que je vivais, une agression à mon égard; et cette agression, je l'ai petit à petit élargie jusqu'à l'idée que cette agression était généralisée, je n'était plus particulièrement une victime, mais j'étais une victime comme les autres.

Jacques MONORY - 14 Déc 2014 au 17 mai 2015 - Aux Capucins / Landerneau /// Meurtres : J'ai peint les Meurtres pour indiquer ce que je vivais, une agression à mon égard; et cette agression, je l'ai petit à petit élargie jusqu'à l'idée que cette agression était généralisée, je n'était plus particulièrement une victime, mais j'étais une victime comme les autres.

Jacques MONORY - 14 Déc 2014 au 17 mai 2015 - Aux Capucins / Landerneau /// Les Engagements : Monory a représenté ici, comme dans un roman photo-cinéma-peinture, "imbécillité de la richesse et du pouvoir" du monde hollywoodien. c'est à partir de cette série qu'il à abandonné la monochromie bleue pour une trichromie grinçante, mais joyeuse.

Jacques MONORY - 14 Déc 2014 au 17 mai 2015 - Aux Capucins / Landerneau /// Les Engagements : Monory a représenté ici, comme dans un roman photo-cinéma-peinture, "imbécillité de la richesse et du pouvoir" du monde hollywoodien. c'est à partir de cette série qu'il à abandonné la monochromie bleue pour une trichromie grinçante, mais joyeuse.

Jacques MONORY - 14 Déc 2014 au 17 mai 2015 - Aux Capucins / Landerneau /// Cinéma et roman noir ; "Quand je suis fatigué de mes petits travaux et que je continue à peindre, je fais un revolver, j'aime beaucoup, ça me repose."

Jacques MONORY - 14 Déc 2014 au 17 mai 2015 - Aux Capucins / Landerneau /// Cinéma et roman noir ; "Quand je suis fatigué de mes petits travaux et que je continue à peindre, je fais un revolver, j'aime beaucoup, ça me repose."

Jacques MONORY - 14 Déc 2014 au 17 mai 2015 - Aux Capucins / Landerneau /// Les Engagements : Monory a représenté ici, comme dans un roman photo-cinéma-peinture, "imbécillité de la richesse et du pouvoir" du monde hollywoodien. c'est à partir de cette série qu'il à abandonné la monochromie bleue pour une trichromie grinçante, mais joyeuse.

Jacques MONORY - 14 Déc 2014 au 17 mai 2015 - Aux Capucins / Landerneau /// Les Engagements : Monory a représenté ici, comme dans un roman photo-cinéma-peinture, "imbécillité de la richesse et du pouvoir" du monde hollywoodien. c'est à partir de cette série qu'il à abandonné la monochromie bleue pour une trichromie grinçante, mais joyeuse.

Pinterest
Rechercher