Secrets - Saga familiale - Australie (Sydney). 400 pages qui se dévorent sans difficulté. Une comédie romantique qui vire au polar, et un cas de conscience : faut-il se taire et protéger ses enfants ou dénoncer celui qui vit avec vous depuis plus de 20 ans ? L'auteure veut montrer qu'il y a parfois un juste retour des choses, mais elle va sans doute trop loin dans le pathos.

Secrets - Saga familiale - Australie (Sydney). 400 pages qui se dévorent sans difficulté. Une comédie romantique qui vire au polar, et un cas de conscience : faut-il se taire et protéger ses enfants ou dénoncer celui qui vit avec vous depuis plus de 20 ans ? L'auteure veut montrer qu'il y a parfois un juste retour des choses, mais elle va sans doute trop loin dans le pathos.

pin 6
heart 3
Cancer – Fin de vie – Acceptation du deuil - Famille – Souvenirs. Ici l’espoir n’est plus permis. Si à la lecture du résumé la thématique semble pathétique, le roman ne sombre pas dans le mélo. J’ai aimé passé quelques heures avec la famille Hayes. Un regret : le style de l’auteure, très simpliste et pas vraiment alléchant, nous ne sommes pas dans de la grande littérature.

Cancer – Fin de vie – Acceptation du deuil - Famille – Souvenirs. Ici l’espoir n’est plus permis. Si à la lecture du résumé la thématique semble pathétique, le roman ne sombre pas dans le mélo. J’ai aimé passé quelques heures avec la famille Hayes. Un regret : le style de l’auteure, très simpliste et pas vraiment alléchant, nous ne sommes pas dans de la grande littérature.

pin 3
Angleterre (novembre 1920) – Traumatismes post Guerre Mondiale – Portraits de femmes. L’intrigue mêle la reconstruction collective d’une nation et les destins personnels. Un roman sur la guerre et ses horreurs, un hommage aux femmes qui ont œuvré elles aussi durant ces années de guerre. Des personnages extrêmes délicats, touchants et un climat d’époque parfaitement rendu. Comme avec l’arrivée du jazz, qui libère les femmes et autorise une manière de danser plus sensuelle. Complètement…

Angleterre (novembre 1920) – Traumatismes post Guerre Mondiale – Portraits de femmes. L’intrigue mêle la reconstruction collective d’une nation et les destins personnels. Un roman sur la guerre et ses horreurs, un hommage aux femmes qui ont œuvré elles aussi durant ces années de guerre. Des personnages extrêmes délicats, touchants et un climat d’époque parfaitement rendu. Comme avec l’arrivée du jazz, qui libère les femmes et autorise une manière de danser plus sensuelle. Complètement…

pin 2
Islande  - Pêche - Mer - Saga familiale. Un très beau roman. De profondes réflexions sur la vie, qui parleront à tous. Beaucoup de poésie, de lyrisme, et de douceur. C'est l'histoire d'une famille, mais c'est aussi l'histoire d'une terre, l'Islande. L'auteur nous décrit une réalité actuelle difficile, les problèmes socio-économiques, la corruption de la classe politique, la mondialisation et l'industrialisation de la pêche. Une terre âpre, rude, hostile et fascinante à la fois.

Islande - Pêche - Mer - Saga familiale. Un très beau roman. De profondes réflexions sur la vie, qui parleront à tous. Beaucoup de poésie, de lyrisme, et de douceur. C'est l'histoire d'une famille, mais c'est aussi l'histoire d'une terre, l'Islande. L'auteur nous décrit une réalité actuelle difficile, les problèmes socio-économiques, la corruption de la classe politique, la mondialisation et l'industrialisation de la pêche. Une terre âpre, rude, hostile et fascinante à la fois.

Etats-Unis – Guerre de Sécession (1861-1865) – Correspondance épistolaire – Point de vue féminin sur la guerre. Ce court roman m’a envoutée. Voici un très beau portrait de femme. Une épopée en forme de voyage initiatique, Constance a ce besoin de partir, de livrer ce combat pour grandir elle-même. La fin tragique m’a laissée quelque peu dubitative en revanche.

Etats-Unis – Guerre de Sécession (1861-1865) – Correspondance épistolaire – Point de vue féminin sur la guerre. Ce court roman m’a envoutée. Voici un très beau portrait de femme. Une épopée en forme de voyage initiatique, Constance a ce besoin de partir, de livrer ce combat pour grandir elle-même. La fin tragique m’a laissée quelque peu dubitative en revanche.

Londres – Droit des affaires familiales – Témoins de Jéhovah – Leucémie – Adolescence. L'auteur confronte la question du droit à celle de la foi, sans juger. Il informe, sonde l'âme humaine, et nous livre un très beau portrait de femme. Un roman qui m'a passionnée, tant sur le plan de l'intrigue que sur le style. On essaie de rester neutre aux côtés de Fiona, de comprendre cette situation. Un roman qui fait réfléchir, qui me donne sacrément envie de découvrir d'autres titres de son auteur.

Londres – Droit des affaires familiales – Témoins de Jéhovah – Leucémie – Adolescence. L'auteur confronte la question du droit à celle de la foi, sans juger. Il informe, sonde l'âme humaine, et nous livre un très beau portrait de femme. Un roman qui m'a passionnée, tant sur le plan de l'intrigue que sur le style. On essaie de rester neutre aux côtés de Fiona, de comprendre cette situation. Un roman qui fait réfléchir, qui me donne sacrément envie de découvrir d'autres titres de son auteur.

Un très beau roman. La relation qui se noue entre les deux femmes autour des Mémoires de Rose est belle, chacune se découvre peu à peu, se libère de son passé, de ses souffrances, pour retrouver goût à la vie. On voyage de l’Angleterre à l’Espagne en passant par Paris, au cours de deux époques et auprès de personnages tous plus attachants.

Un très beau roman. La relation qui se noue entre les deux femmes autour des Mémoires de Rose est belle, chacune se découvre peu à peu, se libère de son passé, de ses souffrances, pour retrouver goût à la vie. On voyage de l’Angleterre à l’Espagne en passant par Paris, au cours de deux époques et auprès de personnages tous plus attachants.

Etats-Unis (Alabama) – Milieu XXe siècle – Ségrégation – Récit de femmes – Cuisine. Les chapitres sont très courts, l’écriture fluide et l’on se laisse entraîner sans problème par ce roman plein d’optimisme et de bonne humeur. Le sens de l’amitié, de la famille et de l’honneur sont au cœur du roman. La cuisine de Sipsey, nourrice noire qui travaille au café, remplit tout le roman, et les recettes retranscrites en fin de roman sont un petit plus.

Etats-Unis (Alabama) – Milieu XXe siècle – Ségrégation – Récit de femmes – Cuisine. Les chapitres sont très courts, l’écriture fluide et l’on se laisse entraîner sans problème par ce roman plein d’optimisme et de bonne humeur. Le sens de l’amitié, de la famille et de l’honneur sont au cœur du roman. La cuisine de Sipsey, nourrice noire qui travaille au café, remplit tout le roman, et les recettes retranscrites en fin de roman sont un petit plus.

Photographie – XXe siècle – Autobiographie – Portrait de femme. Le 20e siècle défile sous nos yeux ou plutôt sous l’œil aguerri de la photographe Amory Clay avec ses guerres, ses avancées sociales, ses modes, ses contraintes et ses opportunités. L’auteur dresse le portrait d’une femme magnifique, avec ses doutes, ses approximations, ses emballements. Sa vie n'est pas parfaite, mais c'est la sienne, exactement comme elle l'a décidée. 500 pages de pur bonheur…

Photographie – XXe siècle – Autobiographie – Portrait de femme. Le 20e siècle défile sous nos yeux ou plutôt sous l’œil aguerri de la photographe Amory Clay avec ses guerres, ses avancées sociales, ses modes, ses contraintes et ses opportunités. L’auteur dresse le portrait d’une femme magnifique, avec ses doutes, ses approximations, ses emballements. Sa vie n'est pas parfaite, mais c'est la sienne, exactement comme elle l'a décidée. 500 pages de pur bonheur…

Paris (années 1920) – Insouciance – Autobiographie. Un récit découpé en brefs chapitres qui se dévorent, des vignettes parisiennes qui se boivent telles des coupes de champagne. Nous voici dans le Paris bruissant de fêtes, où les apprentis écrivains pouvaient intégrer les salons des stars littéraires de l'époque. L'histoire du couple est évoquée avec beaucoup de tendresse : les sorties aux courses épiques, les vacances en Espagne, les hivers au ski en Autriche, la naissance de leur fils.

Paris (années 1920) – Insouciance – Autobiographie. Un récit découpé en brefs chapitres qui se dévorent, des vignettes parisiennes qui se boivent telles des coupes de champagne. Nous voici dans le Paris bruissant de fêtes, où les apprentis écrivains pouvaient intégrer les salons des stars littéraires de l'époque. L'histoire du couple est évoquée avec beaucoup de tendresse : les sorties aux courses épiques, les vacances en Espagne, les hivers au ski en Autriche, la naissance de leur fils.

Pinterest • Le catalogue d'idées
Search