Pinterest • Le catalogue d'idées

Une Ombre

youandjustyou: “ Juste une ombre - Karine Giebel Une perle ce livre omg. ”

105
39
à partir de BRIDOZ

Le Hong Kong des Années 1950 Capturé dans de Somptueuses Photos de Rue

La vie de tous les jours dans cette métropole d'une manière que beaucoup d'entre nous n'ont jamais vu auparavant.

478
86
1

Dans l'ombre et dans la lumière , dans une demi pénombre l'image reste floue, et le souvenir s'efface au fur et à mesure que les rares se comblent . .. C'est l'image que l'on peut se faire de l'oubli ou de la mise à l'écart de quelqu'un qui dérange . . Ou qui n'arrange plus ..

56
8
à partir de Graine de Photographe The Blog

Les autoportraits surréalistes de Noell Oszvald

Photo : Noell Oszvald

108
35

A lire : Juste une ombre, Karine Giebel

80
5
à partir de Graine de Photographe The Blog

Les nus lumineux de Fernand Fonssagrives

Fernand Fonssagrives était un photographe français des années 40-50 connu pour ses photographies de mode et de nu. À un moment de sa carrière, il était le photographe le mieux payé de New York.C’est suite à une blessure du dos que Fernand Fonssagrives se voit obliger d’arrêter sa passion première, ...

196
30
à partir de Centerblog

couleur en noir et blanc..

noir et blanc.. Plus

47
2

HEGOA Broderies, appliqués, piqués, spray dyed et stone washed font d’Hegoa une collection à l’esprit artisanal, que vient renforcer l’utilisation du lin, le coton le talonnant de près. Les tonalités sont douces, mariages de couleurs neutres avec des roses poudrés, des verts anisés, des jaunes ambrés.

979
112
1

Portugal : les parapluies multicolores d’Águeda, je ne m’en lasse pas! | par Sabrina P. Foucaud, Détours du monde 18.07.2013 | Águeda, petite ville tranquille de moins de 50 000 habitants, au nord du Portugal, reconduit cette initiative originale et pleine de poésie. Une installation composée de parapluies multicolores suspendus au ciel dans les rues commerçantes de la ville pour rafraîchir les badauds durant les mois d’été.

374
57

" La Terre est bleue comme une orange." ( Paul Eluard )

211
28