Pinterest
Avec Robert Delaunay - Webécoles - Circonscription de Grenoble-Montagne                                                                                                                                                                                 Plus                                                                                                                                                                                 Plus

Avec Robert Delaunay - Webécoles - Circonscription de Grenoble-Montagne Plus Plus

Paris et la tour Eiffel à travers Doisneau CE1/CE2 - Caracolus

Paris et la tour Eiffel à travers Doisneau CE1/CE2 - Caracolus

Robert Delaunay, 1926, Tour Eiffel, Musée d'Art Moderne de la ville de Paris - Wikipédia

Robert Delaunay, 1926, Tour Eiffel, Musée d'Art Moderne de la ville de Paris - Wikipédia

Changer la Tour Eiffel pour une fusée.  Les cercles représentent les planètes.

Changer la Tour Eiffel pour une fusée. Les cercles représentent les planètes.

Productions en arts visuels inspirées par Robert Delaunay : vertige sur la tour Eiffel.

Productions en arts visuels inspirées par Robert Delaunay : vertige sur la tour Eiffel.

Productions en arts visuels inspirées par Robert Delaunay : vertige sur la tour Eiffel.

Productions en arts visuels inspirées par Robert Delaunay : vertige sur la tour Eiffel.

Robert Delaunay, "La tour Eiffel"   Vu en plongée, sommet coupé, couleurs jaune et verte

Robert Delaunay, "La tour Eiffel" Vu en plongée, sommet coupé, couleurs jaune et verte

Vertigineuse tour Eiffel de Robert Delaunay

Vertigineuse tour Eiffel de Robert Delaunay

Fasciné par les nouveautés de la ville (électrification des rues, impact des panneaux publicitaires...), Robert Delaunay perçoit la modernité comme un débordement visuel, une sensation optique qui submerge: monumentale et éblouissante.Photo: La Tour Eiffel, 1926. Huile sur toile, 169 x 86 cm. Centre Pompidou, Musée national d’art moderne, Paris. Achat, 1950

Fasciné par les nouveautés de la ville (électrification des rues, impact des panneaux publicitaires...), Robert Delaunay perçoit la modernité comme un débordement visuel, une sensation optique qui submerge: monumentale et éblouissante.Photo: La Tour Eiffel, 1926. Huile sur toile, 169 x 86 cm. Centre Pompidou, Musée national d’art moderne, Paris. Achat, 1950