Septembre 1982 à Sabra et Chatila

Septembre 1982 à Sabra et Chatila

SABRA ET CHATILA (LIBAN) - Guidé par un vieux palestinien à la recherche des siens, Alain Louyot (au fond) est l'un des premiers journalistes à être entré dans les camps après le massacre de Sabra et Chatila, le 18 septembre 1982.

SABRA ET CHATILA (LIBAN) - Guidé par un vieux palestinien à la recherche des siens, Alain Louyot (au fond) est l'un des premiers journalistes à être entré dans les camps après le massacre de Sabra et Chatila, le 18 septembre 1982.

Sabra et Chatila il y a trente-quatre ans. Les acteurs et les victimes | Arrêt sur Info

Sabra et Chatila il y a trente-quatre ans. Les acteurs et les victimes | Arrêt sur Info

Il faut craindre à Alep un nouveau Sabra et Chatila | Professeur des universités, historien et spécialiste du monde arabo-musulman, Jean-Pierre Filiu est l'un des meilleurs experts de la Syrie....

Il faut craindre à Alep un nouveau Sabra et Chatila | Professeur des universités, historien et spécialiste du monde arabo-musulman, Jean-Pierre Filiu est l'un des meilleurs experts de la Syrie....

SABRA ET CHATILA AU COEUR DU MASSACRE Jacques-Marie Bourget

SABRA ET CHATILA AU COEUR DU MASSACRE Jacques-Marie Bourget

e énième version de Sabra et Chatila Les autorités de l'Etat de Rakhine participent depuis 2012 à une campagne de « nettoyage ethnique » contre la minorité musulmane dans cette région de l'ouest de la Birmanie, accuse lundi Human Rights Watch (HRW), qui...

e énième version de Sabra et Chatila Les autorités de l'Etat de Rakhine participent depuis 2012 à une campagne de « nettoyage ethnique » contre la minorité musulmane dans cette région de l'ouest de la Birmanie, accuse lundi Human Rights Watch (HRW), qui...

16 Septembre 2010. Il y a 28 ans, les massacres de Sabra et Chatila

16 Septembre 2010. Il y a 28 ans, les massacres de Sabra et Chatila

Une tapisserie coûte de 12 000 à 15 000 euros le mètre carré. La fabrique travaille en ce moment sur deux gros projets : l’un pour le palais royal de Dresde, l’autre pour un homme d’affaires palestinien de Beyrouth qui a voulu une reproduction (de 3 m × 7,5 m) du tableau de l’artiste irakien Dia Al-Azzawi sur le massacre de Sabra et Chatila.

Une tapisserie coûte de 12 000 à 15 000 euros le mètre carré. La fabrique travaille en ce moment sur deux gros projets : l’un pour le palais royal de Dresde, l’autre pour un homme d’affaires palestinien de Beyrouth qui a voulu une reproduction (de 3 m × 7,5 m) du tableau de l’artiste irakien Dia Al-Azzawi sur le massacre de Sabra et Chatila.

Mort du criminel de guerre Ariel Sharon   Il y a 30 ans, le massacre de Sabra et Chatila Sharon échappe définitivement à la justice humaine  A l’occasion de la mort du criminel de guerre Ariel Sharon, nous publions cet article de Robert Fisk écrit il y a plus d’un an, lors du trentième anniversaire des massacres dans les camps de réfugiés palestiniens de Sabra et Chatila à Beyrouth. Sharon, comme tout le pouvoir israélien derrière lui, s’est rendu coupable au fil des années d’une litanie de…

Mort du criminel de guerre Ariel Sharon Il y a 30 ans, le massacre de Sabra et Chatila Sharon échappe définitivement à la justice humaine A l’occasion de la mort du criminel de guerre Ariel Sharon, nous publions cet article de Robert Fisk écrit il y a plus d’un an, lors du trentième anniversaire des massacres dans les camps de réfugiés palestiniens de Sabra et Chatila à Beyrouth. Sharon, comme tout le pouvoir israélien derrière lui, s’est rendu coupable au fil des années d’une litanie de…

"Valse avec Bachir" ou  Comment vivre avec la mémoire de l'insoutenable ? Tel est le principal et passionnant motif de Valse avec Bachir, film d'animation documentaire du cinéaste israélien Ari Folman, très remarqué lors du Festival de Cannes 2008. En 1982, jeune appelé, Folman est envoyé à Beyrouth alors que la guerre du Liban fait rage. Comme bien d'autres soldats du contingent israélien, il sera le témoin impuissant des massacres de Sabra et Chatila.

"Valse avec Bachir" ou Comment vivre avec la mémoire de l'insoutenable ? Tel est le principal et passionnant motif de Valse avec Bachir, film d'animation documentaire du cinéaste israélien Ari Folman, très remarqué lors du Festival de Cannes 2008. En 1982, jeune appelé, Folman est envoyé à Beyrouth alors que la guerre du Liban fait rage. Comme bien d'autres soldats du contingent israélien, il sera le témoin impuissant des massacres de Sabra et Chatila.

Pinterest
Rechercher