Edvard Munch - Le Cri (1893) « Je me promenais sur un sentier avec deux amis — le soleil se couchait — tout d'un coup le ciel devint rouge sang je m'arrêtai, fatigué, et m'appuyai sur une clôture — il y avait du sang et des langues de feu au-dessus du fjord bleu-noir de la ville — mes amis continuèrent, et j'y restai, tremblant d'anxiété — je sentais un cri infini qui se passait à travers l'univers et qui déchirait la nature. » dans son journal le 22 juillet 1892

Les 5 versions de "Le Cri" d'Edvard Munch

Edvard Munch - Le Cri (1893) « Je me promenais sur un sentier avec deux amis — le soleil se couchait — tout d'un coup le ciel devint rouge sang je m'arrêtai, fatigué, et m'appuyai sur une clôture — il y avait du sang et des langues de feu au-dessus du fjord bleu-noir de la ville — mes amis continuèrent, et j'y restai, tremblant d'anxiété — je sentais un cri infini qui se passait à travers l'univers et qui déchirait la nature. » dans son journal le 22 juillet 1892

Artiste autodidacte et graphiste, Joseph Catimbang crée des dessins visuellement complexes en utilisant uniquement des stylos noirs et un carnet de croquis

Dessins hybrides par Joseph Catimbang

Artiste autodidacte et graphiste, Joseph Catimbang crée des dessins visuellement complexes en utilisant uniquement des stylos noirs et un carnet de croquis

Hokusaï                                                                                                                                                                                 Plus

Hokusaï Plus

La sortie en Brocéliande a également permit la réalisation de quelques pages de plus sur mon grand carnet dédié aux arbres ... Notamment un sujet encore multi-centenaire , un pépère derrière le château de Comper , aux branches dont il est compliqué de...

Carnet d'arbres .. suite

La sortie en Brocéliande a également permit la réalisation de quelques pages de plus sur mon grand carnet dédié aux arbres ... Notamment un sujet encore multi-centenaire , un pépère derrière le château de Comper , aux branches dont il est compliqué de...

Les cartons ? Mylen a fait un joli zoom avec tout plein de possibilités de création sur ce produit très tendance. Les cartons de « La Cartonnerie », comme le précisait Mylen, …

DIY : Réaliser ses pochettes en carton

Les cartons ? Mylen a fait un joli zoom avec tout plein de possibilités de création sur ce produit très tendance. Les cartons de « La Cartonnerie », comme le précisait Mylen, …

L’artiste et photographe Caras Ionut réalise des photographies surréalistes mettant en scène des personnages et des animaux dans des situati...

Photographies par Caras Ionut

L’artiste et photographe Caras Ionut réalise des photographies surréalistes mettant en scène des personnages et des animaux dans des situati...

Tristan, un poirier de 300 ans planté sous Louis XV, vient d'être abattu par une tempête. Son récit posthume fait voir le monde, la nature et les hommes à travers une pensée végétale. Il raconte la poursuite du terrible secret de ses origines, les guerres de Religion, la Révolution française, l'affaire Dreyfus ou l'Occupation, revivant les drames et les bonheurs dont il a été témoin.

Tristan, un poirier de 300 ans planté sous Louis XV, vient d'être abattu par une tempête. Son récit posthume fait voir le monde, la nature et les hommes à travers une pensée végétale. Il raconte la poursuite du terrible secret de ses origines, les guerres de Religion, la Révolution française, l'affaire Dreyfus ou l'Occupation, revivant les drames et les bonheurs dont il a été témoin.

Dessiné à la main Bunting Clipart Doodle par qidsignproject sur Etsy

Dessiné à la main Bunting Clipart Doodle banderoles à la main un usage Commercial de Scrapbooking dessiné guirlande Invitation conception de l’affiche à la main

Dessiné à la main Bunting Clipart Doodle par qidsignproject sur Etsy

L'odeur du mimosa m'ennivre de bonheur car elle arrive souvent avec les beaux jours quand l'air est doux et la lumiere merveilleuse..

😳 Et si je ne retouchais pas mes photos ? 😳

L'odeur du mimosa m'ennivre de bonheur car elle arrive souvent avec les beaux jours quand l'air est doux et la lumiere merveilleuse..

SCULPTURE : Henrique Oliveira. Ces torsions d’arbres semblent perturber la fondation même d’une galerie, chaque installation est unique, Henrique se basant sur les murs et infrastructures du lieu où il expose. A VOIR !!!!!

Incroyables sculptures en bois par Henrique Oliveira

SCULPTURE : Henrique Oliveira. Ces torsions d’arbres semblent perturber la fondation même d’une galerie, chaque installation est unique, Henrique se basant sur les murs et infrastructures du lieu où il expose. A VOIR !!!!!

Pinterest
Rechercher