Pinterest • Le catalogue d'images

Olivier Cyran

Il y a travaillé de 1992 à 2001, avant de claquer la porte, échaudé par « la conduite despotique et l’affairisme ascensionnel » d’un certain Philippe Val. Depuis, Olivier Cyran observe de loin, hors les murs, l’évolution de Charlie Hebdo et sa grandissante...

« Si Charlie Hebdo est raciste, alors je le suis » : réponse de Zineb El Rhazoui à Olivier Cyran

à partir de Graffiti et Street art

Article11 – « Charlie Hebdo », pas raciste ? Si vous le dites… – Olivier Cyran

Article11 - « Charlie Hebdo », pas raciste ? Si vous le dites… - Olivier Cyran

1
à partir de Libération.fr

«Charlie» en douze dates

1992Charlie Hebdo renaît. Le professeur Choron est absent de la nouvelle équipe. Mais aux anciens (Cavanna, Delfeil de Ton, Siné, Gébé, Willem, Wolinski, Cabu…) s’ajoutent des petits nouveaux (Plantu, Charb, Olivier Cyran…).

3
à partir de Le Figaro

24 heures photo

La rédaction de Charlie Hebdo en séance de pose le 25 février 2000, à Paris. Honore, Wolinski, Oncle Bernard, Luce Lapin, Francois Cavanna, Philippe Val, Xavier Pasquini, Joelle Levert, Cabu, Riss, Olivier Cyran, Antonio Fischetti, Gerard Biard, Mona Chollet, Gebe, Tignous, Charb, Luz, Bernar et Willem.

1

Manuel de communication-guérilla / Autonome a.f.r.i.k.a. gruppe, Luther Blissett, Sonja Brünzels ; traduit et adapté de l'allemand par Olivier Cyran http://boreal.academielouvain.be/lib/item?id=chamo:1847189&theme=UCL

What about Mahomet's ass? Is that allowed?

1
à partir de Le Monde diplomatique

Consommation collaborative : posséder ou partager ?

Consommation collaborative : posséder ou partager ?, par Martin Denoun et Geoffroy Valadon (Le Monde diplomatique, octobre 2013)

1

» [Indécence] Rendons hommage à Charlie Hebdo : boycottons la manifestation du 11 janvier (pour 10 raisons)

1

Ce n’est pas donné à tout le monde de se faire expulser trois fois en moins d’une semaine. Évacués le 2 juin de La Chapelle, virés le 4 du parvis de l’église Saint-Bernard, éjectés le 8 de la rue Pajol, une centaine de migrants se sont retrouvés la cible...