Pinterest • Le catalogue d'idées

Gustave Caillebotte. Portrait de l'artiste (Self-portrait). c. 1892. Musée d'Orsay, Paris www.monr Tableau.com #FredericCla

pin 58
heart 7

22 Astuces Pour Vos Chaussures Qui Vont Vous Changer la Vie.

Si j'étais mécène, je lancerais un concours pour inventer la 1ère chaussure pour femmes, à la fois élégante et confortable et qui aille à toute morphologie ! - Ici, talons hauts, instrument de torture. - Pour éviter d'avoir mal aux orteils avec des chaussures à talons hauts

pin 43
heart 10

Porrentruy, Bibliothèque cantonale jurassienne, Ms. 34: Liber Evangeliorum et Capitulare · 2e tiers du IXe siècle Langue: Latin (http://www.e-codices.unifr.ch/fr/list/one/bcj/0034)

pin 132
heart 13

Paris avant et après Haussmann

La rue Soufflot en 1877 et aujourd’hui. La perspective n’existait pas au début du XIXe siècle et la rue portant le nom de l’architecte du Panthéon s’achevait en cul-de-sac au niveau de la rue Saint-Jacques. Son allongement vers Saint-Michel commença sous le second Empire.

pin 27
heart 2

Gustave Caillebotte - Baigneur s'apprêtant à plonger

pin 84
heart 10

Peu médiatisé, ce musée parisien, sans mécène ni subvention publique, ne passera pas la nouvelle année, malgré une programmation rigoureuse...

Incendie (fire) de l'Hôtel de Ville de Paris pendant la Commune, mai 1781 | ©Les Éditions du Mécène

pin 1

Bague oui or jaune 750/1000e et diamant - Collections joaillières Dior

La Fédération Française de l Ordre Maçonnique Mixte International LE DROIT HUMAIN a publié sr sob site internet un article intéressant sur Georges Martin et le temple maçonnique de la Rue Jules Breton siège de l’Ordre Maçonnique Mixte International LE DROIT HUMAIN Georges Martin, mécène du DROIT HUMAIN : le Temple de la rue Jules Breton En cette année 2016, LE DROIT HUMAIN célèbre le centenaire de la mort de son fondateur Georges Martin (1844-1916). Sans revenir sur les épisodes ayant…

pin 1
heart 1

Chronique L'assassin qu'elle mérite Tome 4 : Les amants effroyables

Cet ultime tome de l’Assassin qu’elle mérite, trouve le héros Viktor acoquiné avec son bourreau Klement, devenu son bienfaiteur. Ressassant ses actions des trois tomes précédents, Viktor décide de quitter Vienne pour Paris afin de retrouver son ancien mécène, Luc, pile au moment de l’exposition universelle de 1900. Ajoutez à cela un couple de terroristes anarchistes et une amante oubliée pour obtenir tous les éléments d’un dernier volet impressionnant. Le final de cette...