Marcel PROUST Chroniques.  Nrf, Paris, 1927, 17x22cm, broché, tirage de tête.   Edition originale, un des 129 exemplaires numérotés sur vergé Lafuma Navarre et réimposés au format in-quarto tellière, tirage de tête. Bel exemplaire.     Ref : 44766 	2300€

Marcel PROUST Chroniques. Nrf, Paris, 1927, 17x22cm, broché, tirage de tête. Edition originale, un des 129 exemplaires numérotés sur vergé Lafuma Navarre et réimposés au format in-quarto tellière, tirage de tête. Bel exemplaire. Ref : 44766 2300€

Le feu - Barbusse,  Henri -  Tiré de ses carnets de guerre, ce roman, prix Goncourt 1916, révéla à ceux de l'arrière le quotidien des poilus : leur courage, leur camaraderie, leur argot, mais aussi la saleté, l'attente et l'ennui. Cette guerre, l'état-major, le gouvernement et la presse patriotique la censurent. Il faudra un roman comme Le Feu pour en dire toute la barbarie mécanique, mais aussi l'espoir : celui d'en sortir vivant...

Le feu - Barbusse, Henri - Tiré de ses carnets de guerre, ce roman, prix Goncourt 1916, révéla à ceux de l'arrière le quotidien des poilus : leur courage, leur camaraderie, leur argot, mais aussi la saleté, l'attente et l'ennui. Cette guerre, l'état-major, le gouvernement et la presse patriotique la censurent. Il faudra un roman comme Le Feu pour en dire toute la barbarie mécanique, mais aussi l'espoir : celui d'en sortir vivant...

Le feu. - Henri BARBUSSE - Edition-Originale.com

Le feu. - Henri BARBUSSE - Edition-Originale.com

Les années 1915 et 1916 ont marqué, pour Henri Barbusse, des dates décisives. C'’est en 1915 qu'’il a vécu Le Feu dans les tranchées du Soissonnais, de l'’Argonne et de l'’Artois, comme soldat d’escouade, puis comme brancardier au 231e régiment d'’infanterie où il s'’était engagé. C'’est en 1916, au cours de son évacuation dans les hôpitaux, qu'’il a écrit son livre. Celui-ci remportera aussitôt après le prix Goncourt.

Les années 1915 et 1916 ont marqué, pour Henri Barbusse, des dates décisives. C'’est en 1915 qu'’il a vécu Le Feu dans les tranchées du Soissonnais, de l'’Argonne et de l'’Artois, comme soldat d’escouade, puis comme brancardier au 231e régiment d'’infanterie où il s'’était engagé. C'’est en 1916, au cours de son évacuation dans les hôpitaux, qu'’il a écrit son livre. Celui-ci remportera aussitôt après le prix Goncourt.

Anthologie thématique : la vie quotidienne du soldat, le feu, l'arrière, Réflexions sur la guerre. D'après les oeuvres suivantes : Les croix de bois de Roland Dorgelès, A l'Ouest rien de nouveau de Erich Maria Remarque, La main coupée de Blaise Cendrars, Voyage au bout de la nuit de Louis-Ferdinand Céline, Le feu de Henri Barbusse, Les éparges de Maurice Genevoix, Les Thibault de Roger Martin du Gard, et Prélude de Verdun de Jules Romains.

Anthologie thématique : la vie quotidienne du soldat, le feu, l'arrière, Réflexions sur la guerre. D'après les oeuvres suivantes : Les croix de bois de Roland Dorgelès, A l'Ouest rien de nouveau de Erich Maria Remarque, La main coupée de Blaise Cendrars, Voyage au bout de la nuit de Louis-Ferdinand Céline, Le feu de Henri Barbusse, Les éparges de Maurice Genevoix, Les Thibault de Roger Martin du Gard, et Prélude de Verdun de Jules Romains.

Le feu d'Henri Barbusse

Le feu d'Henri Barbusse

Henri BARBUSSE - Le Feu : En 1915, Henri Barbusse a connu le feu des tranchées, comme soldat, puis comme brancardier. C'est à l'hôpital qu'il a écrit ce livre en 1916.

Henri BARBUSSE - Le Feu : En 1915, Henri Barbusse a connu le feu des tranchées, comme soldat, puis comme brancardier. C'est à l'hôpital qu'il a écrit ce livre en 1916.

Henri BARBUSSE. Le Feu. (Journal d'une Escouade). Paris, Flammarion, s.d. (1916).    BINDING:   Paul Bonet. Elle fut exécutée par Desmules et dorée par Jeanne, précisant que cette reliure ne sera jamais refaite

Henri BARBUSSE. Le Feu. (Journal d'une Escouade). Paris, Flammarion, s.d. (1916). BINDING: Paul Bonet. Elle fut exécutée par Desmules et dorée par Jeanne, précisant que cette reliure ne sera jamais refaite

Le Feu, prix Goncourt 1916, récit sur la Première Guerre mondiale dont le réalisme souleva les protestations du public de l'arrière autant que l'enthousiasme de ses camarades de combat.

Le Feu, prix Goncourt 1916, récit sur la Première Guerre mondiale dont le réalisme souleva les protestations du public de l'arrière autant que l'enthousiasme de ses camarades de combat.

Le Feu, Le Livre de poche no 6524, 1988 (édition originale : 1916). Prix Goncourt 1916

Le Feu, Le Livre de poche no 6524, 1988 (édition originale : 1916). Prix Goncourt 1916

Pinterest
Rechercher