Franz Kafka. AU sanatorium de Kierling, près de Vienne, il meurt à l'âge de 40 ans le 3 juin 1924,  Dora Diamant à ses côtés. Son corps est ramené à Prague, où il est enterré le 11 juin 1924 dans le nouveau cimetière juif du quartier de Žižkov

Franz Kafka. AU sanatorium de Kierling, près de Vienne, il meurt à l'âge de 40 ans le 3 juin 1924, Dora Diamant à ses côtés. Son corps est ramené à Prague, où il est enterré le 11 juin 1924 dans le nouveau cimetière juif du quartier de Žižkov

Livre culte : La métamorphose de Franz Kafka

20 livres cultes à avoir lu au moins une fois dans sa vie

Livre culte : La métamorphose de Franz Kafka

biennale chimeres 8bd    Atelier Pierre di Sciullo avec Maud Guerche

biennale chimeres 8bd Atelier Pierre di Sciullo avec Maud Guerche

LA METAMORPHOSE de Michael Levinas d’après Franz Kafka

LA METAMORPHOSE de Michael Levinas d’après Franz Kafka

Les 20 livres à lire dans sa vie

Les 20 livres à lire dans sa vie

« La métamorphose », de Franz Kafka - 21 livres à lire au moins une fois dans votre vie - Elle

The Metamorphosis by Franz Kafka La Métamorphose de Franz Kafka • culture • reading • litterature • artwork

The Metamorphosis by Franz Kafka La Métamorphose de Franz Kafka • culture • reading • litterature • artwork

The Metamorphosis

Franz Kafka: 10 quotes for his birthday

The Metamorphosis

La Métamorphose de Franz Kafka    Se réveiller en tant qu'insecte et se demander comment on va aller au travail.

La Métamorphose de Franz Kafka Se réveiller en tant qu'insecte et se demander comment on va aller au travail.

LA METAMORPHOSE de Michael Levinas d’après Franz Kafka

LA METAMORPHOSE de Michael Levinas d’après Franz Kafka

Didier Goupil pousse le lecteur dans un pot de glu, l’enfonce dans le couloir sans fin d’un être au cerveau calculateur, obsédé, privé de tout, même de l’essentiel. Kafka souffle au lecteur que « la métamorphose » n’est plus loin…

Didier Goupil pousse le lecteur dans un pot de glu, l’enfonce dans le couloir sans fin d’un être au cerveau calculateur, obsédé, privé de tout, même de l’essentiel. Kafka souffle au lecteur que « la métamorphose » n’est plus loin…

Pinterest
Rechercher