Jérome Bosch, Le Jugement dernier, après 1482, huile sur panneau, 163.7 x 247 cm, Vienne - Académie des Beaux-Arts

Jérome Bosch, Le Jugement dernier, après 1482, huile sur panneau, 163.7 x 247 cm, Vienne - Académie des Beaux-Arts

Le Jugement Dernier, Hans Memling (triptyque, panneau gauche) | Romantisme Noir

Le Jugement Dernier, Hans Memling (triptyque, panneau gauche) | Romantisme Noir

Sur un fragment conservé à Munich d'un Jugement dernier, jugé exécuté par un suiveur de Bosch à la fin du XVIe siècle, cet oiseau anthropomorphe manie ses armes d'un air méchant. Nombreux sont avec lui, dans cette scène, les personnages causes de nos maux éternels, punition pour nos innombrables turpitudes,

Les plus beaux monstres de Jérôme Bosch

Sur un fragment conservé à Munich d'un Jugement dernier, jugé exécuté par un suiveur de Bosch à la fin du XVIe siècle, cet oiseau anthropomorphe manie ses armes d'un air méchant. Nombreux sont avec lui, dans cette scène, les personnages causes de nos maux éternels, punition pour nos innombrables turpitudes,

Jérôme Bosch - Le jardin des délices 1500-1503 - Œuvre morale et didactique, le Jardin des délices (panneau central 220 × 195 cm ; panneaux latéraux 97 × 195 cm, musée du Prado, Madrid) a pour objet la chute de l’Homme, selon une tradition iconographique établie au Moyen Âge.

Jérôme Bosch - Le jardin des délices 1500-1503 - Œuvre morale et didactique, le Jardin des délices (panneau central 220 × 195 cm ; panneaux latéraux 97 × 195 cm, musée du Prado, Madrid) a pour objet la chute de l’Homme, selon une tradition iconographique établie au Moyen Âge.

Le Jugement Dernier - Jérôme Bosch (détail)

Le Jugement Dernier - Jérôme Bosch (détail)

Ce détail de gnome à quatre pieds, mi-diablotin mi-oiseau émaille un fragment d'un Jugement Dernier conservé à Munich. Cette œuvre a d'abord été attribuée à « Brueghel d'Enfer » autrement dit Brueghel le Jeune (1564-1638). Puis dans les années 1930 on l'a donnée à Bosch (vers 1450-1516). Aujourd'hui les historiens de l'art sont persuadés qu'elle a été peinte par un suiveur au début du XVIe siècle.

Les plus beaux monstres de Jérôme Bosch

Ce détail de gnome à quatre pieds, mi-diablotin mi-oiseau émaille un fragment d'un Jugement Dernier conservé à Munich. Cette œuvre a d'abord été attribuée à « Brueghel d'Enfer » autrement dit Brueghel le Jeune (1564-1638). Puis dans les années 1930 on l'a donnée à Bosch (vers 1450-1516). Aujourd'hui les historiens de l'art sont persuadés qu'elle a été peinte par un suiveur au début du XVIe siècle.

Michel-Ange (1475-1564) - Le jugement dernier

Michel-Ange (1475-1564) - Le jugement dernier

Le jugement dernier (détail 2), Hans Memling

Le jugement dernier (détail 2), Hans Memling

Le Jugement dernier, Rogier van der Weyden, polyptique ouvert avec le Christ en juge suprême - 1443-1452

Le Jugement dernier, Rogier van der Weyden, polyptique ouvert avec le Christ en juge suprême - 1443-1452

Jérôme Bosch, Le Jugement dernier, vers 1506. Détail

Jérôme Bosch, Le Jugement dernier, vers 1506. Détail

Pinterest
Rechercher