Pinterest • Le catalogue d'idées

Le Saint-Graal. Le puits du calice, dans l'abbaye en ruines de Glastenbury : c'est là que Joseph d'Arimathie aurait jeté le Saint Graal.

Joseph d'Arimathie naviguant (f°1) -- «Tristan de Léonois», France, vers 1470 [BNF Ms Fr. 102] -- cote: Français 102

12
1

Niccolò di Tommaso (?) Documenté à Florence et à Pistoia de 1346 environ à 1376 Joseph d'Arimathie Tempera sur bois, peuplier H. 36,5 cm L. 28,2 cm. Legs Octave Linet, 1963 Inv. 1963-2-6 Musée des Beaux-Arts, Tours

1
à partir de Les yeux d'Argus

« Lamentation sur le corps du Christ » de Niccolò dell’Arca

Niccolo dell Arca - Joseph d Arimathie

2

Tours BM MS.951 Estoire del saint Graal/Joseph d'Arimathie/Merlin/Suite du Merlin Франция, 1287-1291

La Déploration du Christ, corporalier, France, vers 1550. Artiste: anonyme, d'après JEAN COUSIN. Descendu de la Croix (visible à l'arrière-plan), le corps du Christ est déposé sur un linceul par Joseph d'Arimathie et Nicodème; saint Jean, la Vierge et les saintes femmes expriment leur douleur avant d'oindre le corps. Cette broderie orne en fait une boîte, également brodée sur les côtés, destinée à accueillir le linge dont le prêtre enveloppe ses mains pour élever l'hostie, ou corporal. ..

Le Christ dans les bras de Joseph d'Arimathie par Pontormo (Jacopo Carucci)

1
1