Pinterest • Le catalogue d'idées

L'homme qui plantait des arbres

1

Roman de Giono (1947-1949). Le titre renvoie à la phrase qui clôt le roman que Giono emprunte a Pascal : un roi sans divertissement est un homme plein de misères indiquant ainsi l'interrogation moraliste de l'auteur qui veut montrer que l'homme pour sortir de son ennui existentiel par le divertissement peut aller jusqu'à la fascination du Mal. C'est dans le monde figé du grand silence blanc de l'hiver montagnard que cet ennui atteint son paroxysme qui peut conduire au meurtre ou au suicide.

20
4

Vivre, la plus belle réussite : Et si la plus belle réussite que nous pouvions avoir n'était pas simplement de VIVRE et d'apprécier chaque instant de notre

179
43

Robert Massin - Colline, Jean Giono (livre interieur) [1953]

79
9
1

"LA FEMME DU BOULANGER" de Marcel Pagnol sur un scénario de Jean Giono avec Raimu,Ginette Leclerc et la Pomponnette...

27
1

Robert Doisneau // Animals: Transhumance - Le troupeau et les bergers 1958

54
4

L'Homme qui plantait des arbres - Blanche - GALLIMARD - Jean Giono

11
3