Le pacte pour la #ReussiteEducative a vocation à être décliné localement par les acteurs de la réussite éducative qui s’engagent à favoriser les politiques de réussite éducative et à veiller à ce qu’elles fassent l’objet d’études, d’évolutions et de recherches susceptibles de contribuer à l’amélioration de leur efficacité. Toute l'info sur www.education.gouv.fr/pacte-reussite-educative

Le pacte pour la #ReussiteEducative a vocation à être décliné localement par les acteurs de la réussite éducative qui s’engagent à favoriser les politiques de réussite éducative et à veiller à ce qu’elles fassent l’objet d’études, d’évolutions et de recherches susceptibles de contribuer à l’amélioration de leur efficacité. Toute l'info sur www.education.gouv.fr/pacte-reussite-educative

- « En tant qu’ex prostituée, je demande que les partis politiques s’engagent pour la loi sur l’achat de sexe  | «

– « En tant qu’ex prostituée, je demande que les partis politiques s’engagent pour la loi sur l’achat de sexe »

- « En tant qu’ex prostituée, je demande que les partis politiques s’engagent pour la loi sur l’achat de sexe | «

Institut d'études politiques de Strasbourg — Wikipédia

Institut d'études politiques de Strasbourg — Wikipédia

Sciences Po Lille

Sciences Po Lille

Top school for those who want to be a part of global affairs and economies.

Top school for those who want to be a part of global affairs and economies.

27 rue Saint-Guillaume. Institut d'Études politiques, École libre des Sciences politiques. Façade sur rue. Paris (VIIème arr.). Plaque de verre. Photographie de Charles Lansiaux (1855-1939), 15 avril 1918. Département Histoire de l'Architecture et Archéologie de Paris.

27 rue Saint-Guillaume. Institut d'Études politiques, École libre des Sciences politiques. Façade sur rue. Paris (VIIème arr.). Plaque de verre. Photographie de Charles Lansiaux (1855-1939), 15 avril 1918. Département Histoire de l'Architecture et Archéologie de Paris.

L'invitation d'Alain Finkielkraut, par l'Institut d'études politiques, à se prêter à son «Grand Oral», a suscité un tollé parmi les organisations étudiantes d'extrême gauche et antifascistes. Le philosophe est toutefois parvenu à prendre la parole.

L'invitation d'Alain Finkielkraut, par l'Institut d'études politiques, à se prêter à son «Grand Oral», a suscité un tollé parmi les organisations étudiantes d'extrême gauche et antifascistes. Le philosophe est toutefois parvenu à prendre la parole.

Docteur en histoire de l’Université McGill, diplômé de l’Institut d’études politiques de Paris, Éric Bédard est professeur à la TÉLUQ, l’école supérieure de formation à distance de l’Université du Québec, depuis 2005. De 2003 à 2005, il a été professeur au département des sciences humaines de l’Université du Québec à Rimouski. Il est membre des conseils d’administration de l’Association internationale d’études québécoises, de l’Institut de recherche sur le Québec et des Fondations…

Docteur en histoire de l’Université McGill, diplômé de l’Institut d’études politiques de Paris, Éric Bédard est professeur à la TÉLUQ, l’école supérieure de formation à distance de l’Université du Québec, depuis 2005. De 2003 à 2005, il a été professeur au département des sciences humaines de l’Université du Québec à Rimouski. Il est membre des conseils d’administration de l’Association internationale d’études québécoises, de l’Institut de recherche sur le Québec et des Fondations…

L’institut 3C Etudes a réalisé du 27 au 30 mars 2012 la quatrième vague du baromètre politique post-élections qu’il a lancé en janvier 2012. Le sondage a été réalisé par téléphone en mode CATI (Computer Assisted Telephony Interviewing) auprès d’un échantillon représentatif de la population tunisienne âgée de 18 ans et plus. L’échantillon a été [...]

L’institut 3C Etudes a réalisé du 27 au 30 mars 2012 la quatrième vague du baromètre politique post-élections qu’il a lancé en janvier 2012. Le sondage a été réalisé par téléphone en mode CATI (Computer Assisted Telephony Interviewing) auprès d’un échantillon représentatif de la population tunisienne âgée de 18 ans et plus. L’échantillon a été [...]

Il y a quinze ans, l’Institut d’études politiques de Paris mettait en place une filière pour ouvrir ses portes aux élèves venus de lycées en ZEP. Mais l’an dernier, plus de 40 % des élèves admis par cette filière étaient issus de familles CSP +. L’établissement s’apprête à prendre des mesures pour tendre vers 100 % de boursiers.

Sciences-Po : une diversité trop homogène

Il y a quinze ans, l’Institut d’études politiques de Paris mettait en place une filière pour ouvrir ses portes aux élèves venus de lycées en ZEP. Mais l’an dernier, plus de 40 % des élèves admis par cette filière étaient issus de familles CSP +. L’établissement s’apprête à prendre des mesures pour tendre vers 100 % de boursiers.

Pinterest
Rechercher