Pinterest • Le catalogue d'images
à partir de Typographie & Littérature

Henri Michaux, Mouvements

Qui n’a voulu un jour saisir plus, saisir mieux, saisir autrement, et les êtres et les choses, pas avec des mots, ni avec des phonèmes, ni avec des onomatopées, mais avec des signes graphiques? Qui n’a voulu un jour faire un abécédaire, un bestiaire, et même tout un vocabulaire, d’où le verbal entièrement serait exclu? | Henri Michaux, Saisir, Fata Morgana (1979) – En 1951, Henri Michaux publie "Mouvements"ou le signe graphique devient langue et poésie.

6

Zao Wou Ki, Lecture III (Henri Michaux), 1950 © Zao Wou-Ki ProLitteris Zurich. Photo courtoisie Christie's 2013

11
1