Montage représentant le roi Charles IX et ses frères, Henri duc d'Anjou (futur Henri III) et François duc d'Alençon, d'après un tableau de ce dernier daté de 1572 par François Clouet

Montage représentant le roi Charles IX et ses frères, Henri duc d'Anjou (futur Henri III) et François duc d'Alençon, d'après un tableau de ce dernier daté de 1572 par François Clouet

pin 9
heart 1
Henri, Duc d'Anjou - futur Henri III - fils d'Henri II et de Catherine de Médicis

Henri, Duc d'Anjou - futur Henri III - fils d'Henri II et de Catherine de Médicis

pin 58
heart 5
Philippe de France, Monsieur, duc d'anjou, later duc d'Orleans, as Bellerophon, 1650 by Jean Nocret (1615-1672)

Philippe de France, Monsieur, duc d'anjou, later duc d'Orleans, as Bellerophon, 1650 by Jean Nocret (1615-1672)

pin 54
heart 6
Henri III de France : blason de Henri, duc d'Anjou. - Henri est dans un 1° temps, baptisé sous le prénom d'Alexandre Edouard, et titré duc d'Angoulême. En 1560, à l’avènement de son frère Charles IX, il devient duc d'Orléans. Il prend lors de sa confirmation à Toulouse, le 17 mars 1565, le prénom de son père: Henri. Le 8 février 1566, il devient duc d'Anjou. Jusqu'à la mort de son père, Henri grandit avec ses frères et soeurs aux chateaux de Blois et d'Amboise.

Henri III de France : blason de Henri, duc d'Anjou. - Henri est dans un 1° temps, baptisé sous le prénom d'Alexandre Edouard, et titré duc d'Angoulême. En 1560, à l’avènement de son frère Charles IX, il devient duc d'Orléans. Il prend lors de sa confirmation à Toulouse, le 17 mars 1565, le prénom de son père: Henri. Le 8 février 1566, il devient duc d'Anjou. Jusqu'à la mort de son père, Henri grandit avec ses frères et soeurs aux chateaux de Blois et d'Amboise.

pin 1
Henri III, portrait par François Quesnel (vers 1588). Marqué par les malheurs de son temps, le roi adopte une vie austère et consacrée à la prière. En respectant la liturgie romaine, le roi et sa chapelle assistaient quotidiennement aux offices de la liturgie des Heures, à partir de 5 heures du matin, selon  bréviaire romain et missel romain. - "Ce Roy étoit un bon prince, s'il eût rencontré un meilleur siècle", ce sont les mots du chroniqueur Pierre de l'Estoile à la mort du roi.

Henri III, portrait par François Quesnel (vers 1588). Marqué par les malheurs de son temps, le roi adopte une vie austère et consacrée à la prière. En respectant la liturgie romaine, le roi et sa chapelle assistaient quotidiennement aux offices de la liturgie des Heures, à partir de 5 heures du matin, selon bréviaire romain et missel romain. - "Ce Roy étoit un bon prince, s'il eût rencontré un meilleur siècle", ce sont les mots du chroniqueur Pierre de l'Estoile à la mort du roi.

pin 5
Henri III Son emblème est constitué de trois couronnes symbolisant les royaumes de France et de Pologne ainsi qu'une devise qui explique la troisième : la dernière se trouve au ciel !

Henri III Son emblème est constitué de trois couronnes symbolisant les royaumes de France et de Pologne ainsi qu'une devise qui explique la troisième : la dernière se trouve au ciel !

pin 12
heart 1
Philippe de France, Monsieur, duc d'Orleans (1640-1701) as duc d'Anjou, circa 1650, French school

Philippe de France, Monsieur, duc d'Orleans (1640-1701) as duc d'Anjou, circa 1650, French school

pin 31
Portrait of Philippe I, Duke of Orléans at his brother's coronation as Louis XIV, artist unknown, 1654

Portrait of Philippe I, Duke of Orléans at his brother's coronation as Louis XIV, artist unknown, 1654

pin 29
heart 6
Louis XIV, roi de France, et son frère Philippe, duc d'Anjou puis d'Orléans

Louis XIV, roi de France, et son frère Philippe, duc d'Anjou puis d'Orléans

pin 20
heart 2
Henri III de France- Vision romantique de l'assassinat du duc de Guise par Duprat 19°s. Cette scène rassemble divers éléments qui ont fait la légende rose d'Henri III. Sur la droite se trouvent 2 mignons  ridicules par leur attitude et leur costume de couleur jaune et rose. L'artiste a mis entre les mains de l'un d'eux un bilboquet qui donne un caractère frivole. La scène n'a rien d'historique à cause de la présence  de ces 2 figures, et par le mépris ici manifesté au cadavre du duc de Guise

Henri III de France- Vision romantique de l'assassinat du duc de Guise par Duprat 19°s. Cette scène rassemble divers éléments qui ont fait la légende rose d'Henri III. Sur la droite se trouvent 2 mignons ridicules par leur attitude et leur costume de couleur jaune et rose. L'artiste a mis entre les mains de l'un d'eux un bilboquet qui donne un caractère frivole. La scène n'a rien d'historique à cause de la présence de ces 2 figures, et par le mépris ici manifesté au cadavre du duc de Guise

pin 7
Pinterest • Le catalogue d'idées
Search