Steve Mc Queen et Faye Dunaway

Steve Mc Queen et Faye Dunaway

"Quand d’un coup on s’embrasse, c’est que vraiment on n’en peut plus de cette distance, même collés l’un à l’autre on a la sensation d’être encore trop loin, pas assez en osmose, de là vient l’envie de se fondre, de ne plus laisser d’espace." #citation #amour #bonheur de Serge Joncour

"Quand d’un coup on s’embrasse, c’est que vraiment on n’en peut plus de cette distance, même collés l’un à l’autre on a la sensation d’être encore trop loin, pas assez en osmose, de là vient l’envie de se fondre, de ne plus laisser d’espace." #citation #amour #bonheur de Serge Joncour

Citation Sandra Dulier Auteur - Plus de citations pinterest sur http://www.sandradulier.com/blog/pinterest/

Citations pinterest de Sandra Dulier Auteur

Citation Sandra Dulier Auteur - Plus de citations pinterest sur http://www.sandradulier.com/blog/pinterest/

"'Tout ce qui ne me tue pas me rend plus fort'. C'était une connerie. Du moins dans son acception banale et contemporaine. Au quotidien, la souffrance n'endurcit pas. Elle use. Fragilise. Affaiblit. L'âme humaine n'est pas un cuir qui se tanne avec les épreuves. C'est une membrane sensible, vibrante, délicate. En cas de choc, elle reste meurtrie, marquée, hantée." - [Jean-Christophe Grangé, Le Passager]

"'Tout ce qui ne me tue pas me rend plus fort'. C'était une connerie. Du moins dans son acception banale et contemporaine. Au quotidien, la souffrance n'endurcit pas. Elle use. Fragilise. Affaiblit. L'âme humaine n'est pas un cuir qui se tanne avec les épreuves. C'est une membrane sensible, vibrante, délicate. En cas de choc, elle reste meurtrie, marquée, hantée." - [Jean-Christophe Grangé, Le Passager]

Le désir c’est les sentiments du corps

Le désir c’est les sentiments du corps

Dernier Désir

Dernier Désir

Bas Cornuel Stockings - 1957 - @~ Mlle

Bas Cornuel Stockings - 1957 - @~ Mlle

Marcel Meriën, Muette et aveugle, 1945, coll. Fédération Wallonie-Bruxelles. © SABAM Belgium 2013

L’homme qui aimait les femmes (et le surréalisme)

Marcel Meriën, Muette et aveugle, 1945, coll. Fédération Wallonie-Bruxelles. © SABAM Belgium 2013

Idéal posé en tête de lit, sur son mur ou bien sur sa porte de chambre, ce sticker "je suis une princesse" apportera une touche originale à sa décoration. Avec son design enfantin et très graphique, il fera plaisir à votre enfant tout en sublimant la pièce.  Ce sticker déco est proposé en 2 formats afin de s'adapter aux désirs de chacun !

Sticker enfant "Je suis une princesse" pour la décoration de sa chambre

Idéal posé en tête de lit, sur son mur ou bien sur sa porte de chambre, ce sticker "je suis une princesse" apportera une touche originale à sa décoration. Avec son design enfantin et très graphique, il fera plaisir à votre enfant tout en sublimant la pièce. Ce sticker déco est proposé en 2 formats afin de s'adapter aux désirs de chacun !

Les seuls gens vrais pour moi sont les fous, ceux qui sont fous d’envie de vivre, fous d’envie de parler, d’être sauvés, fous de désir pour tout à la fois, ceux qui ne baillent jamais et qui ne disent jamais de banalités, mais qui brûlent, comme des feux d’artifice extraordinaires, qui explosent comme des araignées dans les étoiles, et en leur centre on peut voir la lueur bleue qui éclate et tout le monde fait « Waou ! »  Jack Kerouac, Sur la route

Les seuls gens vrais pour moi sont les fous, ceux qui sont fous d’envie de vivre, fous d’envie de parler, d’être sauvés, fous de désir pour tout à la fois, ceux qui ne baillent jamais et qui ne disent jamais de banalités, mais qui brûlent, comme des feux d’artifice extraordinaires, qui explosent comme des araignées dans les étoiles, et en leur centre on peut voir la lueur bleue qui éclate et tout le monde fait « Waou ! » Jack Kerouac, Sur la route

Pinterest
Rechercher