Pinterest • Le catalogue d'idées

Charles Quint

Château d'If ne remplit pas sa vocation défensive lors du siège de Marseille en 1536 par Charles Quint.Il sera converti en prison d’État à la fin du XVIIe siècle. Vers 1689, de nombreux protestants périssent entre les murs humides de ses cachots, tandis que des conditions de détention plus favorables sont offertes femmes volages ou fils de famille indisciplinés (Mirabeau). Insurgés de 1848, communards :il accueille des prisonniers politiques, avant de perdre sa vocation carcérale en 1890,

97
20

Portrait de Charles Quint enfant (v 1507). - Charles Quint espère bien fonder un jour cet empire chrétien universel dont rêva le Moyen Age et qui réaliserait le vieil idéal romain de l'imperium mundi. Mais, dans un 1° temps, il s'agit surtout de donner plus d'unité à cet ensemble disparate et d'en relier les morceaux.

3

Charles Quint portant le collier de l'Ordre de la Toison d'or. - L'empereur a bien d'autres sujets de déception que la résistance des Français. s'est voulu roi catholique; or, ses tentatives pour repousser Turcs et Barbaresques ont échoué, et il n'a pu triompher du protestantisme allemand. Malgré l'éclatante victoire de Muhlerg (1547) sur les princes luthériens de la ligue de Smalkalde, l'empereur doit finalement accorder la paix d'Augsbourg (1555).

3

Portrait de Charles Quint par Rubens (d'après Le Titien).- En 1519, à la mort d Maximilien, il reçoit l'Autriche et le Tyrol, domaines patrimoniaux des Habsbourg, et se porte candidat à la succession impériale. Contre le roi de France François 1°, qui achetait les électeurs avec de beaux écus sonnants, il triomphe en s'assurant le concours du banquier Fugger qui remet aux électeurs une lettre de change payable après l'élection.

2

epouse de charles quint Isabelle de Portugal, par Titien.

3
1

Portrait de Charles Quint par Christoph Amberger (1532). - Malade, déçu, découragé, Charles Quint abdique en 1556 et se retire au monastère de Yuste où il meurt en 1558. Il avait partagé son empire entre son fils Philippe II, qui reçut l'héritage espagnol et bourguignon, et son frère Ferdinand, déjà roi de Bohême et de Hongrie, à qui il léguait ses domaines autrichiens et la couronne impériale.

2

Fiche exposés : Charles Quint (1500-1558)

Les guerres d’Italie (1494-1559) : arquebuse à rouet - Musée de l'Armée- 9° guerre d'Italie: 1542-1544. Comté de Nice, Pièmont, Picardie, Champagne, Ecosse, Manche. Revendication française du duché de Milan. Issue: trève de Crépy-en-Laonnais, Traité d'Ardres. Belligérents: *France, empire ottoman, écosse. * St empire (1542-1544), espagne (1542-1544), Angleterre (1543-1546). Commandants: *François 1°, François de Bourbon, Khayr-ad-Dim, Barberousse. *Charles Quint, Henri VIII

7
1

Charles Quint : le sacre à Aix-la-Chapelle: - Charles Quint et François 1°: la 2° phase du conflit débute en 1535. Cette fois Charles Quint doit lutter sur plusieurs fronts, car François 1° s'est allié à tous ceux qu'inquiète la puissance de l'empereur: le pape Clément VII, Henri VIII d'Angleterre, les princes luthériens d'Allemagne et même le sultan Soliman le Magnifique. La guerre, coupée par la trêve de Nice (1538-1540) se termine avec François 1° au traité de Crépy-en-Laonnais (1544).

2

Portrait de Charles Quint adolescent par Bernard van Orley (v 1516). - Dans une époque où les communications sont lentes et précaires, l'étendue de l'empire de Charles Quint est une source de fragilité: la mainmise sur l'Italie, au nom des prétentions espagnoles, assurerait le lien entre l'Espagne et l'Empire; l'acquisition de la Bourgogne, au nom de l'héritage du Téméraire, raccorderait les Pays-Bas aux possessions plus méridionales.

5