20 expressions à éviter avec les enfants

20 expressions à éviter avec les enfants

50 activités scientifiques  de Georgina Andrews et Kate Knighton  Usborne,des 6ans

50 activités scientifiques de Georgina Andrews et Kate Knighton Usborne,des 6ans

« ON DONNE DE LA FORCE AUX ENFANTS QUAND ON RECONNAIT LEURS ÉMOTIONS. » DISAIT HAIM GINOTT. CELA IMPLIQUE DE TENDRE L’OREILLE, DE GUIDER LEUR EXPRESSION ET DE LES ACCUEILLIR EN TOUTE BIENVEILLANCE.  VOICI 20 PHRASES À DIRE À VOS ENFANTS POUR QU’ILS ÉCOUTENT.

« ON DONNE DE LA FORCE AUX ENFANTS QUAND ON RECONNAIT LEURS ÉMOTIONS. » DISAIT HAIM GINOTT. CELA IMPLIQUE DE TENDRE L’OREILLE, DE GUIDER LEUR EXPRESSION ET DE LES ACCUEILLIR EN TOUTE BIENVEILLANCE. VOICI 20 PHRASES À DIRE À VOS ENFANTS POUR QU’ILS ÉCOUTENT.

L'ivre de matieres & de couleurs

L'ivre de matieres & de couleurs

L'ivre de matieres & de couleurs : Photo

L'ivre de matieres & de couleurs : Photo

Une citation pour une maison avec des enfants !

Une citation pour une maison avec des enfants !

Métaphysique des tubes, Amélie Nothomb // Et ça c'est LE livre à lire!

Métaphysique des tubes, Amélie Nothomb // Et ça c'est LE livre à lire!

Mon bébé, j'ai dû t'abandonner est un témoignage de Güldane Sonmez aux Editions La boîte de Pandore. Chronique par Christophe Moulaert pour L'Ivre de Lire!

Mon bébé, j'ai dû t'abandonner est un témoignage de Güldane Sonmez aux Editions La boîte de Pandore. Chronique par Christophe Moulaert pour L'Ivre de Lire!

Cette semaine sur L'Ivre de Lire #Littérature "Un service de maternité et des chambres numérotées. Dans ces chambres un chœur de femmes entonnant la mélopée de la mise au monde. Des femmes contrastées, des trompées, des trop aimées, des trop jeunes, des trop seules, des solaires, des mélancoliques. Sur les ventres des femmes des bébés et des vagissements, de l’urine, du sang, du placenta, partout une odeur d’étable." Une chronique de Astrid Manfredi.

Cette semaine sur L'Ivre de Lire #Littérature "Un service de maternité et des chambres numérotées. Dans ces chambres un chœur de femmes entonnant la mélopée de la mise au monde. Des femmes contrastées, des trompées, des trop aimées, des trop jeunes, des trop seules, des solaires, des mélancoliques. Sur les ventres des femmes des bébés et des vagissements, de l’urine, du sang, du placenta, partout une odeur d’étable." Une chronique de Astrid Manfredi.

Cette semaine sur L'Ivre de Lire #Littérature : "Centré sur la naissance du bébé de Mila, qui s’avère plus être un symbole de la vie à l’intérieur d’un microcosme où règne la mort, qu’un enfant en soi, le livre laisse difficilement insensible et trouve le juste équilibre entre pathos et neutralité." Une chronique de Solène Tchoulfian  Kinderzimmer - Valentine Goby - L'Ivre de Lire

Cette semaine sur L'Ivre de Lire #Littérature : "Centré sur la naissance du bébé de Mila, qui s’avère plus être un symbole de la vie à l’intérieur d’un microcosme où règne la mort, qu’un enfant en soi, le livre laisse difficilement insensible et trouve le juste équilibre entre pathos et neutralité." Une chronique de Solène Tchoulfian Kinderzimmer - Valentine Goby - L'Ivre de Lire

Pinterest
Rechercher