Pinterest • Le catalogue d'idées

Aristoloche

Thomas L'Aristoloche: Design et biomimétisme : la pomme de pin et Chao Chen

Aristoloche géante dans le Marais (#Paris 4e) http://www.pariscotejardin.fr/2016/08/aristoloche-geante-dans-le-marais-paris-4e/

Aristoloche géante dans le Marais (#Paris 4e) http://www.pariscotejardin.fr/2016/08/aristoloche-geante-dans-le-marais-paris-4e/

Aristoloche géante dans le Marais (#Paris 4e) http://www.pariscotejardin.fr/2016/08/aristoloche-geante-dans-le-marais-paris-4e/

Aristoloche géante dans le Marais (#Paris 4e) http://www.pariscotejardin.fr/2016/08/aristoloche-geante-dans-le-marais-paris-4e/

Je fréquente souvent les massifs calcaires, voilà pourquoi je croise l'aristoloche clématite le long des sentiers ombragés, dans les combes fraîches avant d'approcher les chaudes falaises exposées au soleil, les bancels et terrasses de pierre sèche des...

à partir de Plantes et Jardins

Aristoloche sipho ou macrophylla

Aristoloche Sipho ou Macrophylla - Plantes et Jardins

2
1
à partir de Promessedefleurs.com

Aristoloche durior - Aristoloche siphon

L’Aristolochia durior est une plante grimpante au feuillage ample et abondant qui constitue son principal intérêt. Elle apporte une touche d'exotisme originale au jardin. Ses feuilles cordiformes (en forme de cœur) d’un vert foncé brillant habillent les murs ou cascadent de leurs supports de mai à novembre. Ses fleurs de forme singulière et de taille modeste lui ont valu le surnom d’aristoloche siphon ou encore de pipe des hollandais. Elles sont particulièrement discrètes, et perdues dans le feuillage. Le tube du siphon est vert veiné de jaune et se termine par des lèvres d’un brun foncé presque noir. Cette aristoloche perd son feuillage en hiver mais elle est rustique. Une plante peut garnir 8 à 10 m2: elle est parfaite pour végétaliser un mur habiller une cloture, ou donner du volume à une grimpante un peu dégarnie. Voyez quelques exemples ici.

à partir de Promessedefleurs.com

Aristoloche durior - Aristoloche siphon

L’Aristolochia durior est une plante grimpante au feuillage ample et abondant qui constitue son principal intérêt. Elle apporte une touche d'exotisme originale au jardin. Ses feuilles cordiformes (en forme de cœur) d’un vert foncé brillant habillent les murs ou cascadent de leurs supports de mai à novembre. Ses fleurs de forme singulière et de taille modeste lui ont valu le surnom d’aristoloche siphon ou encore de pipe des hollandais. Elles sont particulièrement discrètes, et perdues dans le feuillage. Le tube du siphon est vert veiné de jaune et se termine par des lèvres d’un brun foncé presque noir. Cette aristoloche perd son feuillage en hiver mais elle est rustique. Une plante peut garnir 8 à 10 m2: elle est parfaite pour végétaliser un mur habiller une cloture, ou donner du volume à une grimpante un peu dégarnie. Voyez quelques exemples ici.