le minimalisme en architecture une jolie maison blanche élégante

le minimalisme en architecture une jolie maison blanche élégante

Et pourquoi ne pas faire un home cinéma maison avec de vieilles palettes ?

Et pourquoi ne pas faire un home cinéma maison avec de vieilles palettes ?

Affiche de films                                                       …

Affiche de films …

Bergerie La Sauvage : Une maison à la déco provençale qui ose le rose

Une maison à la déco provençale qui ose le rose

Bergerie La Sauvage : Une maison à la déco provençale qui ose le rose

Aménager des combles en salle home cinéma

Aménager des combles en salle home cinéma

La Pagode // 57 Bis Rue de Babylone // VII // Le cinéma va être « rénové avec soin par un architecte et des techniciens de talent ». La Pagode restera fermée le temps des travaux, d'une durée encore indéterminée.

La Pagode // 57 Bis Rue de Babylone // VII // Le cinéma va être « rénové avec soin par un architecte et des techniciens de talent ». La Pagode restera fermée le temps des travaux, d'une durée encore indéterminée.

paradis express: Cinema la pagode à Paris

paradis express: Cinema la pagode à Paris

Mur taupe, suspension abat-jour noir, tapis gris. Géométrique simple et efficace. //

Mur taupe, suspension abat-jour noir, tapis gris. Géométrique simple et efficace. //

À la mémoire des cinémas américains abandonnés, par Matt Lambros

À la mémoire des cinémas américains abandonnés, par Matt Lambros

Depuis plusieurs années, le photographe Matt Lambros traque sur tout le territoire américain les cinémas laissés à l’abandon. À ce jour, ce sont plus de quarante lieux datant des années 20 et

L’Homme de Rio (P. de Broca, 1964)  Pour les fans d’Oscar Niemeyer et Lucio Costa qui se demanderaient ce qu’il y avait au fin fond du Brésil avant Brasilia, on recommande vivement la course-poursuite de Jean-Paul Belmondo à travers la ville encore en chantier. Tout autour, le désert. Seules quelques barres d’immeubles et les immenses formes blanches du maître brésilien se démarquent… En plus de Belmondo en smoking, pédalant sa bicyclette à toute allure.

L’Homme de Rio (P. de Broca, 1964) Pour les fans d’Oscar Niemeyer et Lucio Costa qui se demanderaient ce qu’il y avait au fin fond du Brésil avant Brasilia, on recommande vivement la course-poursuite de Jean-Paul Belmondo à travers la ville encore en chantier. Tout autour, le désert. Seules quelques barres d’immeubles et les immenses formes blanches du maître brésilien se démarquent… En plus de Belmondo en smoking, pédalant sa bicyclette à toute allure.

Pinterest
Rechercher