Anciens magasins généraux

Anciens magasins généraux

Les immeubles sur le côté du Canal sont les anciens magasins généraux, bâtis entre 1845 et 1853 et qui servaient à entreposer des marchandises (grains, huile et farine) en transit. L’un (à gauche sur la photo ci-dessous) est aujourd’hui une résidence étudiante dépendant de la Cité Internationale Universitaire. L’autre (à droite) a été entièrement reconstruit à la suite d’un incendie dans les années 90.

Les immeubles sur le côté du Canal sont les anciens magasins généraux, bâtis entre 1845 et 1853 et qui servaient à entreposer des marchandises (grains, huile et farine) en transit. L’un (à gauche sur la photo ci-dessous) est aujourd’hui une résidence étudiante dépendant de la Cité Internationale Universitaire. L’autre (à droite) a été entièrement reconstruit à la suite d’un incendie dans les années 90.

pin 1
En 2016, l'agence BETC Paris prendra ses quartiers dans les anciens Magasins Généraux à Pantin, le long du canal de l’Ourcq. Cet endroit de 20 000 m², immense et désaffecté, abrite depuis 20014 les oeuvres de street artists. Avant de débuter les travaux, BETC Paris a eu la bonne idée de sauvegarder ces oeu

En 2016, l'agence BETC Paris prendra ses quartiers dans les anciens Magasins Généraux à Pantin, le long du canal de l’Ourcq. Cet endroit de 20 000 m², immense et désaffecté, abrite depuis 20014 les oeuvres de street artists. Avant de débuter les travaux, BETC Paris a eu la bonne idée de sauvegarder ces oeu

Bassin de la Vilette vers les anciens Magasins Généraux - Bassin de la Villette

Bassin de la Vilette vers les anciens Magasins Généraux - Bassin de la Villette

Les magasins généraux abritaient à Pantin les anciens greniers de la capitale. BETC, agence de publicité à la paternité de nombreuses campagnes devenues célèbres, s'y installe après que le bâtiment fut un des temples du street art parisien...

Les magasins généraux abritaient à Pantin les anciens greniers de la capitale. BETC, agence de publicité à la paternité de nombreuses campagnes devenues célèbres, s'y installe après que le bâtiment fut un des temples du street art parisien...

BETC : le graffiti 3D se met à l'œuvre - My Brand Friend

BETC : le graffiti 3D se met à l'œuvre - My Brand Friend

Les Archives de Bordeaux dans d'anciennes halles  des magasins généraux en 1917 avec des prisonniers allemands.

Les Archives de Bordeaux dans d'anciennes halles des magasins généraux en 1917 avec des prisonniers allemands.

Les nouveaux bureaux de BETC à Pantin #creative

Les nouveaux bureaux de BETC à Pantin #creative

L'ancien magasin général Norbert-Dionne est un établissement commercial et résidentiel construit en 1851. Il ferme ses portes en 1979, après plus de 125 ans d’exploitation par les membres de la famille Dionne. Il est l’un des plus anciens bâtiments subsistant dans la municipalité de Saint-Pacôme et il rappelle l'existence d’anciennes pratiques commerciales.  Photo : Jean-François Rodrigue 2008 © Ministère de la Culture et des Communications

L'ancien magasin général Norbert-Dionne est un établissement commercial et résidentiel construit en 1851. Il ferme ses portes en 1979, après plus de 125 ans d’exploitation par les membres de la famille Dionne. Il est l’un des plus anciens bâtiments subsistant dans la municipalité de Saint-Pacôme et il rappelle l'existence d’anciennes pratiques commerciales. Photo : Jean-François Rodrigue 2008 © Ministère de la Culture et des Communications

pin 1
Construite en 1839, la maison J.-J.-Roney est l'une des plus anciennes maisons du secteur d'Aylmer de la ville de Gatineau. Elle est vendue en 1852 à John J. Roney qui y établit un magasin général au rez-de-chaussée. Son fils, James McGill Roney installe un cabinet d'avocat dans la maison, de 1866 à 1870. En 1887, elle est vendue à Frank Chabot qui utilise à nouveau le rez-de-chaussée comme magasin général. Photo : Jean-François Rodrigue 2005 © Ministère de la Culture et des Communications

Construite en 1839, la maison J.-J.-Roney est l'une des plus anciennes maisons du secteur d'Aylmer de la ville de Gatineau. Elle est vendue en 1852 à John J. Roney qui y établit un magasin général au rez-de-chaussée. Son fils, James McGill Roney installe un cabinet d'avocat dans la maison, de 1866 à 1870. En 1887, elle est vendue à Frank Chabot qui utilise à nouveau le rez-de-chaussée comme magasin général. Photo : Jean-François Rodrigue 2005 © Ministère de la Culture et des Communications

Pinterest • Le catalogue d'idées
Search