Amazon.fr - Fight Club - Chuck Palahniuk, Freddy Michalski - Livres

Amazon.fr - Fight Club - Chuck Palahniuk, Freddy Michalski - Livres

Celle qui plante les arbres - poche - Wangari Maathai - Livre - Fnac.com

Celle qui plante les arbres - poche - Wangari Maathai - Livre - Fnac.com

Années 30, trois ans de la vie d'une petite ville de l'Alabama dominée par les préjugés raciaux et religieux au travers les yeux d'une petite fille élevée dans la tolérance et le respect de la différence ... Replacé dans le contexte de l'époque où il a été écrit  - l'Amérique des années 60, au cœur de la lutte pour les droits civiques des noirs - un livre courageux, qui interroge et dénonce...

Années 30, trois ans de la vie d'une petite ville de l'Alabama dominée par les préjugés raciaux et religieux au travers les yeux d'une petite fille élevée dans la tolérance et le respect de la différence ... Replacé dans le contexte de l'époque où il a été écrit - l'Amérique des années 60, au cœur de la lutte pour les droits civiques des noirs - un livre courageux, qui interroge et dénonce...

Quand j'avais 5 ans je m'ai tué - Howard Buten Bien bien

Quand j'avais 5 ans je m'ai tué - Howard Buten Bien bien

Affiche du film L'Amant

Affiche du film L'Amant

La jeune fille à la perle.

La jeune fille à la perle.

Les raisins de la colère de John Steinbeck…

Les raisins de la colère de John Steinbeck…

Zola, le maitre des mots, du phrasé percutant et coloré "Les femmes avaient paru, près d'un millier de femmes, aux cheveux épars, dépeignés par la course, aux guenilles montrant la peau nue, des nudités de femelle lasses d'enfanter des meurt-de-faim. Quelques-unes tenaient leur petit entre les bras, le soulevaient, l'agitaient ainsi qu'un drapeau de deuil et de vengeance. "

Zola, le maitre des mots, du phrasé percutant et coloré "Les femmes avaient paru, près d'un millier de femmes, aux cheveux épars, dépeignés par la course, aux guenilles montrant la peau nue, des nudités de femelle lasses d'enfanter des meurt-de-faim. Quelques-unes tenaient leur petit entre les bras, le soulevaient, l'agitaient ainsi qu'un drapeau de deuil et de vengeance. "

Gervaise suit Auguste Lantier, et quitte Plassans pour Paris. Abandonnée par son amant, elle devient blanchisseuse. Elle épouse un zingueur, Coupeau qui devient infirme en tombant d'un toit, et la famille ne survit que grâce aux économies de Gervaise. Son désir se réalise pourtant quand un ami lui prête l'argent nécessaire à l'acquisition d'une blanchisserie. Mais le sort s'acharne sur les différents personnages.

Gervaise suit Auguste Lantier, et quitte Plassans pour Paris. Abandonnée par son amant, elle devient blanchisseuse. Elle épouse un zingueur, Coupeau qui devient infirme en tombant d'un toit, et la famille ne survit que grâce aux économies de Gervaise. Son désir se réalise pourtant quand un ami lui prête l'argent nécessaire à l'acquisition d'une blanchisserie. Mais le sort s'acharne sur les différents personnages.

Comment un centenaire, qui refuse de fêter son anniversaire et prend la poudre d'escampette de sa maison de retraite, peut-il se retrouver avec des malfrats lancés à sa poursuite ? La réponse tient dans une valise dérobée à la gare routière par cet ancien génie des explosifs, qui espérait y trouver des souliers pour les troquer contre ses charentaises. Premier roman.

Comment un centenaire, qui refuse de fêter son anniversaire et prend la poudre d'escampette de sa maison de retraite, peut-il se retrouver avec des malfrats lancés à sa poursuite ? La réponse tient dans une valise dérobée à la gare routière par cet ancien génie des explosifs, qui espérait y trouver des souliers pour les troquer contre ses charentaises. Premier roman.

Pinterest • Le catalogue d'idées
Rechercher