Céline Hombert
Céline Hombert
Céline Hombert

Céline Hombert

Je suis belle, ô mortels ! comme un rêve de pierre, Et mon sein, où chacun s'est meurtri tour à tour, Est fait pour inspirer au poète un amour Éternel et mue