Isabelle Bonaini

Isabelle Bonaini

Isabelle Bonaini
D'autres idées de Isabelle
La Cité du Figuier, paris

La Cité du Figuier, paris

“Le Jardin Sauvage”, Palais de Tokyo, Paris; by 'Atelier le Balto' (im Januar 2002 wurde als neuer “Ort für zeitgenössisches Kunstschaffen” eröffnet)

“Le Jardin Sauvage”, Palais de Tokyo, Paris; by 'Atelier le Balto' (im Januar 2002 wurde als neuer “Ort für zeitgenössisches Kunstschaffen” eröffnet)

Un petit air de campagne à Paris | Le blog de Kat

Un petit air de campagne à Paris | Le blog de Kat

Paris, la statue de Sainte-Geneviève sur le Pont de La Tournelle, le square de l'Île de France dans l'Île de la Cité

Paris, la statue de Sainte-Geneviève sur le Pont de La Tournelle, le square de l'Île de France dans l'Île de la Cité

Paris : Cité du Figuier, des ateliers de métallurgie aux ateliers d'artistes - 104-106 rue Oberkampf - XIème | ParisianShoeGals

Paris : Cité du Figuier, des ateliers de métallurgie aux ateliers d'artistes - 104-106 rue Oberkampf - XIème | ParisianShoeGals

French cafe

French cafe

Au numéro 4 de la rue du Jour Paris 75001, derrière l'imposant transept de l'église Saint-Eustache, se trouve un vestige de l'Hôtel de Royaumont construit en 1612 par Philippe Hurault, évêque de Chartres et abbé de Royaumont, puis détruit en 1950. La maison actuelle, en arrière plan, est en fait une reconstitution de celle démolie et réalisée la même année 1950 ! Le porche d’entrée, les caves voûtées en ogive et les soubassements des murs ont toutefois été conservés. ©GB

Au numéro 4 de la rue du Jour Paris 75001, derrière l'imposant transept de l'église Saint-Eustache, se trouve un vestige de l'Hôtel de Royaumont construit en 1612 par Philippe Hurault, évêque de Chartres et abbé de Royaumont, puis détruit en 1950. La maison actuelle, en arrière plan, est en fait une reconstitution de celle démolie et réalisée la même année 1950 ! Le porche d’entrée, les caves voûtées en ogive et les soubassements des murs ont toutefois été conservés. ©GB

Au numéro 4 de la rue du Jour Paris 75001, derrière l'imposant transept de l'église Saint-Eustache, se trouve un vestige de l'Hôtel de Royaumont construit en 1612 par Philippe Hurault, évêque de Chartres et abbé de Royaumont, puis détruit en 1950. La maison actuelle, en arrière plan, est en fait une reconstitution de celle démolie et réalisée la même année 1950 ! Le porche d’entrée, les caves voûtées en ogive et les soubassements des murs ont toutefois été conservés. ©GB

Au numéro 4 de la rue du Jour Paris 75001, derrière l'imposant transept de l'église Saint-Eustache, se trouve un vestige de l'Hôtel de Royaumont construit en 1612 par Philippe Hurault, évêque de Chartres et abbé de Royaumont, puis détruit en 1950. La maison actuelle, en arrière plan, est en fait une reconstitution de celle démolie et réalisée la même année 1950 ! Le porche d’entrée, les caves voûtées en ogive et les soubassements des murs ont toutefois été conservés. ©GB

Le Marais, Paris {Photo Credit: Carin Olsson}

Le Marais, Paris {Photo Credit: Carin Olsson}

Paris - statue of a Concorde Square Fountain

Paris - statue of a Concorde Square Fountain