My Sweet Pepper Land – Hiner Saleem 'Le réalisateur kurde Hiner Saleem emprunte aux codes du western pour mettre en scène une histoire tragi-comique. Il faut avouer que les paysages montagneux s’y prêtent à merveille, parcourus de bandes d’hommes chapeautés et armés, d’hommes…ou de femmes aussi comme ce groupe de combattantes et de résistantes kurdes de Turquie luttant pour les droits de leur peuple.'

Vous recommande ce splendide WESTERN !!! Kurde... magnifique... My Sweet Pepper Land est un film dramatique franco-germano-kurde coécrit et réalisé par Hiner Saleem, sorti en

Heli – Amat Escalante 'Avec son collègue Carlos Reygadas,  le mexicain Amat Escalante est considéré comme le chef de file du renouveau du cinéma de son pays. Amat Escalante met au service de son film toutes les ressources nécessaires à une mise en scène maitrisée et tendue jusqu’à se rompre. Une tension qui se communique au spectateur.'

Heli - Amat Escalante - Au Mexique, la famille d’Estela, une jeune fille de 12 ans est prise dans un engrenage de violence lorsque celle-ci tombe amoureuse d’un jeune policier impliqué dans un détournement de drogue.

Pelo Melo – Mariana Rondón 'Junior est un garçon de 9 ans aux cheveux bouclés, dont le rêve est de poser pour une photo comme chanteur à la mode avec une coiffure bien lissée. À la lisière du documentaire, Pelo Malo (expression usuelle au Venezuela) est un film âpre et énergique, sans concessions. S’il questionne à sa façon la question du genre comme l’avait fait le plus élégiaque Tomboy.'

Découvrez cette affiche du film Pelo Malo, cheveux rebelles réalisé par Mariana Rondón. Affiche 0 du film Pelo Malo, cheveux rebelles sur 2 affiches disponibles sur AlloCiné

Eastern Boys – Robin Campillo 'Après Claire Simon qui avait installé sa caméra l’année passée Gare du Nord pour une fiction vibrante, celle-ci devient à nouveau le premier décor d’un film. Jamais simplificateur et encore moins manichéen, Robin Campillo pose un regard acéré et humaniste sur la société qui l’entoure, parvenant à y puiser une force tellurique qui nous embarque sans faillir pendant deux heures. Mieux, nous secoue et ébranle notre condition de spectateur et de citoyen.'

Après Claire Simon qui avait installé sa caméra l’année passée Gare du Nord pour une fiction vibrante, celle-ci devient à nouveau le premier décor d’un [...]

L’Étrange petit chat – Ramon Zürcher 'Il n’y a vraiment pas que le petit chat qui soit étrange dans le premier film du suisse Ramon Zürcher, projet né d’un séminaire d’écriture présidé par le cinéaste hongrois Béla Tarr consistant en l’adaptation libre du texte de Kafka, La Métamorphose. Étrange parce que ce film court (01h12) n’obéit à aucun processus narratif véritable...'

Il n’y a vraiment pas que le petit chat qui soit étrange dans le premier film du suisse Ramon Zürcher, projet né d’un séminaire d’écriture [...]

Sacro Gra – Gianfranco Rosi 'L’acronyme GRA (Grande Raccordo Anulare) désigne en Italie le périphérique romain, la plus longue autoroute du pays. Le documentariste Gianfranco Rosi ausculte aujourd’hui les marges du boulevard circulaire de la capitale italienne.'

Sacro Gra : Au volant de sa mini-fourgonnette, Gianfranco Rosi est parti à la découverte de la GRA (Grande Raccordo Anulare), plus connue sous le nom de Grand Contournement de Rome. Derrière le vacarme continu, un monde invisible...

Gerontophilia – Bruce LaBruce 'La gérontophilie, c’est l’amour des vieux ressenti par des (beaucoup) plus jeunes. Considérée comme du fétichisme, cette pratique qui va jusqu’aux relations sexuelles est aussi à rebours des tendances actuelles qui prônent le jeunisme à tout prix. Gerontophilia, œuvrette légère qui confine à l’insignifiance, autrement dit brossant tout le monde dans le sens du poil, fût-il blanc et clairsemé, ne va certes pas créer beaucoup de remous ni provoquer…

La gérontophilie, c’est l’amour des vieux ressenti par des (beaucoup) plus jeunes. Considérée comme du fétichisme, cette pratique qui va jusqu’aux relations sexuelles est aussi [...]

Aimer, boire et chanter – Alain Resnais 'Pour la troisième et dernière fois, Alain Resnais adapte une pièce de théâtre de l’Anglais Alan Ayckbourn. Après « Smoking /No Smoking » et « Cœurs », c’est « Life of Riley » qui se trouve porté à l’écran par le réalisateur décédé quelques jours avant la sortie de son dernier film.'

Dans la campagne anglaise du Yorkshire, la vie de trois couples est bouleversée pendant quelques mois, du printemps à l'automne, par le comportement énigmatique de leur ami George Riley.

Real – Kiyochi Kurosawa 'À peine remis du diptyque Shokuzai sorti l’année dernière, le prolifique japonais Kiyoshi Kurosawa revient à la charge avec Real, film tout aussi ambitieux, tant sur sa construction que son esthétisme, dans lequel il continue de sonder la conscience et l’inconscient peuplés d’un monde de fantômes, appelés ici les zombies philosophiques.'

P résenté en avant première lors du Paris International Fantastic Film Festival en novembre dernier, Real trouve aujourd'hui sa place sur les grands écrans surtout grâce au succès de Shokuzai, la précédente réalisation de Kiyoshi Kurosawa. Le metteur...

Her – Spike Jonze 'Dans l’univers futuriste imaginé par l’américain Spike Jonze, la voix féminine d’un système d’exploitation particulièrement sophistiqué peut finir par incarner la vie sentimentale de Theodore Twombly, un homme sensible qui se remet mal d’une rupture, s’enfermant depuis dans une existence solitaire et retranchée. Tout ceci demeure sans danger ni audace et produit ainsi un film toc et faussement branché (la voix de Scarlett Johansson qui pousse même la chansonnette)...'

Cloîtré dans sa solitude, Theodore semble revenir à la vie grâce à Samantha, une intelligence artificielle omnisciente. Spike Jonze réussi l’exploit de rendre un personnage désincarné, matérialisé par une simple voix, attachant et touchant...

Pinterest
Rechercher