François PERRODIN, Lyon, 2012 ▪︎ Malgré le développement fulgurant du quartier Confluence à Lyon, un certain nombre de parcelles sont encore mises à l’écart. Ainsi de la rue Vuillerme qui semblait promise à l’oubli avant qu’Unibail-Rodamco mandate Art Entreprise et l’artiste François Perrodin pour lui redonner des couleurs.

François PERRODIN, Lyon, 2012 ▪︎ Malgré le développement fulgurant du quartier Confluence à Lyon, un certain nombre de parcelles sont encore mises à l’écart. Ainsi de la rue Vuillerme qui semblait promise à l’oubli avant qu’Unibail-Rodamco mandate Art Entreprise et l’artiste François Perrodin pour lui redonner des couleurs.

François PERRODIN, Lyon, 2012 ▪︎ Malgré le développement fulgurant du quartier Confluence à Lyon, un certain nombre de parcelles sont encore mises à l’écart. Ainsi de la rue Vuillerme qui semblait promise à l’oubli avant qu’Unibail-Rodamco mandate Art Entreprise et l’artiste François Perrodin pour lui redonner des couleurs.

François PERRODIN, Lyon, 2012 ▪︎ Malgré le développement fulgurant du quartier Confluence à Lyon, un certain nombre de parcelles sont encore mises à l’écart. Ainsi de la rue Vuillerme qui semblait promise à l’oubli avant qu’Unibail-Rodamco mandate Art Entreprise et l’artiste François Perrodin pour lui redonner des couleurs.

Krijn DE KONING, Beffroi de Béthune, 2011 ▪︎ Capitale Régionale de la Culture en 2011, Béthune a souhaité porter haut et fort sa nouvelle identité en faisant du beffroi de la Grande-Place un phare pour toute la ville. Krijn de Koning l’a non seulement mis en lumière mais a transposé son architecture au sol à travers 13 bassins colorés dont le spectacle est offert chaque soir à l’usage direct des habitants.

Krijn DE KONING, Beffroi de Béthune, 2011 ▪︎ Capitale Régionale de la Culture en 2011, Béthune a souhaité porter haut et fort sa nouvelle identité en faisant du beffroi de la Grande-Place un phare pour toute la ville. Krijn de Koning l’a non seulement mis en lumière mais a transposé son architecture au sol à travers 13 bassins colorés dont le spectacle est offert chaque soir à l’usage direct des habitants.

Krijn DE KONING, Beffroi de Béthune, 2011 ▪︎ Capitale Régionale de la Culture en 2011, Béthune a souhaité porter haut et fort sa nouvelle identité en faisant du beffroi de la Grande-Place un phare pour toute la ville. Krijn de Koning l’a non seulement mis en lumière mais a transposé son architecture au sol à travers 13 bassins colorés dont le spectacle est offert chaque soir à l’usage direct des habitants.

Krijn DE KONING, Beffroi de Béthune, 2011 ▪︎ Capitale Régionale de la Culture en 2011, Béthune a souhaité porter haut et fort sa nouvelle identité en faisant du beffroi de la Grande-Place un phare pour toute la ville. Krijn de Koning l’a non seulement mis en lumière mais a transposé son architecture au sol à travers 13 bassins colorés dont le spectacle est offert chaque soir à l’usage direct des habitants.

Keiishi TAHARA, Lille, 2004 ▪︎ Capitale européenne de la culture en 2004, la métropole du Nord a souhaité faire émerger au carrefour de l’Europe quatre oeuvres in situ à la hauteur de son engagement pour le développement urbain et artistique. Art Entreprise a donc fait intervenir quatre artistes internationaux en quatre points stratégiques de la ville.

Keiishi TAHARA, Lille, 2004 ▪︎ Capitale européenne de la culture en 2004, la métropole du Nord a souhaité faire émerger au carrefour de l’Europe quatre oeuvres in situ à la hauteur de son engagement pour le développement urbain et artistique. Art Entreprise a donc fait intervenir quatre artistes internationaux en quatre points stratégiques de la ville.

François MORELLET, Lille, 2004 ▪︎ Capitale européenne de la culture en 2004, la métropole du Nord a souhaité faire émerger au carrefour de l’Europe quatre oeuvres in situ à la hauteur de son engagement pour le développement urbain et artistique. Art Entreprise a donc fait intervenir quatre artistes internationaux en quatre points stratégiques de la ville.

François MORELLET, Lille, 2004 ▪︎ Capitale européenne de la culture en 2004, la métropole du Nord a souhaité faire émerger au carrefour de l’Europe quatre oeuvres in situ à la hauteur de son engagement pour le développement urbain et artistique. Art Entreprise a donc fait intervenir quatre artistes internationaux en quatre points stratégiques de la ville.

SARKIS, Lille, 2004 ▪︎ Capitale européenne de la culture en 2004, la métropole du Nord a souhaité faire émerger au carrefour de l’Europe quatre oeuvres in situ à la hauteur de son engagement pour le développement urbain et artistique. Art Entreprise a donc fait intervenir quatre artistes internationaux en quatre points stratégiques de la ville.

SARKIS, Lille, 2004 ▪︎ Capitale européenne de la culture en 2004, la métropole du Nord a souhaité faire émerger au carrefour de l’Europe quatre oeuvres in situ à la hauteur de son engagement pour le développement urbain et artistique. Art Entreprise a donc fait intervenir quatre artistes internationaux en quatre points stratégiques de la ville.

Daniel BUREN, Lille, 2004 ▪︎ Capitale européenne de la culture en 2004, la métropole du Nord a souhaité faire émerger au carrefour de l’Europe quatre oeuvres in situ à la hauteur de son engagement pour le développement urbain et artistique. Art Entreprise a donc fait intervenir quatre artistes internationaux en quatre points stratégiques de la ville.

Daniel BUREN, Lille, 2004 ▪︎ Capitale européenne de la culture en 2004, la métropole du Nord a souhaité faire émerger au carrefour de l’Europe quatre oeuvres in situ à la hauteur de son engagement pour le développement urbain et artistique. Art Entreprise a donc fait intervenir quatre artistes internationaux en quatre points stratégiques de la ville.

Philippe CAZAL, Ville de Saint-Etienne ▪︎ Saint-Étienne engage depuis plusieurs années des chantiers de revalorisation de son patrimoine, intimement lié au design. La ville a demandé à Art Entreprise de mettre en œuvre un programmes d’interventions artistiques, servant dans ce contexte à l’émergence de nouveaux symboles urbains.

Philippe CAZAL, Ville de Saint-Etienne ▪︎ Saint-Étienne engage depuis plusieurs années des chantiers de revalorisation de son patrimoine, intimement lié au design. La ville a demandé à Art Entreprise de mettre en œuvre un programmes d’interventions artistiques, servant dans ce contexte à l’émergence de nouveaux symboles urbains.

Jean-Sébastien PONCET, Animali Domesticki, Ville de Saint-Etienne ▪︎ Saint-Étienne engage depuis plusieurs années des chantiers de revalorisation de son patrimoine, intimement lié au design. La ville a demandé à Art Entreprise de mettre en œuvre un programmes d’interventions artistiques, servant dans ce contexte à l’émergence de nouveaux symboles urbains.

Jean-Sébastien PONCET, Animali Domesticki, Ville de Saint-Etienne ▪︎ Saint-Étienne engage depuis plusieurs années des chantiers de revalorisation de son patrimoine, intimement lié au design. La ville a demandé à Art Entreprise de mettre en œuvre un programmes d’interventions artistiques, servant dans ce contexte à l’émergence de nouveaux symboles urbains.

Pinterest
Rechercher