Baudelaire, le poète écorché vif

"Les rêves soulagent un moment la bête dévorante qui s'agite en nous." Charles Baudelaire
144 Épingles143 Abonné(e)s
Belles Echappées | Des robes vintage pour toutes les femmes

Que tu viennes du ciel o de l'enfer qu'importe ! Ô Beauté !

First edition of Charles Baudelaire's Les Fleurs du Mal, 1858.

slurp-the-blood-spit-the-flesh: ““Ne méprisez la sensibilité de personne. La sensibilité de chacun, c’est son génie.” Charles Baudelaire The first edition of Les Fleurs du Mal, 1858 ”

Charles Beaudelaire - 1855

Il faut être toujours ivre, tout est là ; c'est l'unique question. Pour ne pas sentir l'horrible fardeau du temps qui brise vos épaules et vous penche vers la terre, il faut vous enivrer sans trêve. Charles Baudelaire.

Carlos SCHWABE (1866-1926), Spleen and Ideal (circa 1907). Painting made based on the book by Charles Baudelaire, Les Fleurs du mal (Flowers of Evil), published in 1857.

Carlos Schwabe L’Homme et la mer, illustration for Baudelaire’s Fleurs du Mal, publisher : Charles Meunier, Paris, 1900

Les Fleurs du Mal, AUGUSTE RODIN. From the edition of Charles Baudelaire ‘Les Fleurs du Mal’ published by The Limited Editions Club, 1947.

Les Fleurs du Mal, AUGUSTE RODIN. From the edition of Charles Baudelaire ‘Les Fleurs du Mal’ published by The Limited Editions Club, 1947.

Carlo Farneti's illustrations for a 1935 edition of Baudelaire's Les Fleurs du Mal via A Journey Round My Skull

Les Fleurs du Mal par Charles Baudelaire; illustrations de Carlo Farneti. Gibert Jeune Librairie d'Amateurs Boulevard Saint-Michel, 61 Paris [France],

lettre-autographe de Baudelaire

L’Académie française au fil des lettres, au Musée des Lettres et Manuscrits

Pinterest
Rechercher